L'actualité en continu du pays de Brive


Le 1er César des lycéens… Jusqu’à la garde

Le 1er César des Lycéens vient d’être attribué à… Jusqu’à la garde. Un vote auquel ont participé deux classes brivistes, l’une du lycée d’Arsonval, l’autre du lycée Lavoisier. Et pour la petite histoire le réalisateur Xavier Legrand avait présenté en 2013 son moyen métrage Avant que de tout perdre, sur le même sujet de la violence faite aux femmes, au Festival du cinéma de Brive.

Ils étaient 2.000 élèves de terminale à voter pour ce César des lycéens initié cette année sur le même principe que le Goncourt des lycéens. Parmi la cinquantaine de classes sélectionnées sur lettre de motivation, deux classes de Brive, issus de deux mondes différents, de l’enseignement général et de l’enseignement professionnel: l’une en CAP ébénisterie au lycée Lavoisier et l’autre en option cinéma audiovisuel au lycée d’Arsonval. 25 élèves au total.

Nous les avions rencontré ainsi que leurs deux professeurs et une représentante du Pôle régional d’éducation aux images Les Yeux verts, lors d’une séance de projection commune au Rex. Ils n’avaient pas encore visionné les 7 films de la sélection officielle, mais nous avions déjà recueilli le palmarès personnel de certains car le vote était individuel. Où il apparaissait déjà qu’un certain film sur le thème de la violence faite aux femmes avait une bonne côte. “Jusqu’à la garde, j’ai vraiment accroché, ça m’a touché émotionnellement”, nous confiait d’ailleurs un élève… Prémonitoire.

Ce premier long métrage de Xavier Legrand montre la destruction d’une famille par l’un des siens, la tragédie de la violence dans la séparation d’un couple avec cette chronique malheureusement devenue banale de la violence faite aux femmes. Un thème déjà étudié par le réalisateur dans un moyen métrage qu’il avait présenté en 2013 lors du Festival du cinéma de Brive… Doublement prémonitoire diront certains. Le film a reçu vendredi dernier lors de la 42e cérémonie des César les César du meilleur film, de la meilleure actrice pour Léa Drucker, du meilleur scénario original et du meilleur montage.

La remise du prix de ce 1er César des lycéens est prévue à la Sorbonne le 13 mars, en présence de l’équipe du film. Et les deux professeurs font tout pour qu’un maximum d’élèves puisse y assister.

Sur ce sujet, vous pouvez consulter notre précédent article:

 

Marie Christine MALSOUTE

Marie Christine MALSOUTE

Laisser un commentaire