L'actualité en continu du pays de Brive


L'avenue Emile Zola dévoile son nouveau visage

L’aspect de l’avenue Emile Zola va incontestablement changer dans les mois qui viennent. Une nouvelle réunion publique, la troisième, a présenté ce projet urbain qui touche tout un quartier. Il comprend un habitat social de 17 logements et 2 commerces, un parking paysagé avec un accès sécurisé pour les enfants à l’école Paul de Salvandy, une zone de rencontres à 20km/h en plateau sur la partie centrale, une zone 30 pour le bas de la rue… tout en maintenant le double sens de circulation. Mais pas facile de concilier les attentes contradictoires des riverains, des commerçants et des usagers…

Pour Philippe Lescure, adjoint au Grand centre qui présidait cette rencontre, ce projet vise à “renforcer le niveau d’attractivité de l’avenue et l’embellir“. Chacun connait en effet la configuration de cette avenue très étroite, aux trottoirs réduits, où malgré tout la vitesse des véhicules est trop souvent excessive. Chacun est donc bien conscient de la nécessité d’améliorer la situation. C’est sur les modalités que les avis divergent. Il y a ceux qui aimeraient des trottoirs larges et sécurisés, ceux qui veulent pouvoir stationner devant chez eux ou aux abords des commerces, ceux qui veulent du plain-pied… Pour la troisième fois depuis qu’il a été lancé par la Ville, ce projet de réaménagement a donc été à nouveau présenté en réunion publique dans le gymnase à l’école Paul de Salvandy. En partant du point d’accord précédent de maintenir le double sens de circulation.

Du parking au bureau de tabac, la voie sera transformée en zone de rencontre, à 20km/h, avec donc priorité aux piétons et vélos. Une zone en plateau c’est-à-dire d’un même niveau comme autour de la collégiale, améliorant ainsi l’accessibilité. La partie basse de la rue en allant vers la pharmacie sera en zone 30 avec un passage en chicanes et des places de stationnement livraison.

Le projet comprend la construction par Brive habitat d’un immeuble de 17 logements sociaux BBC (bâtiment basse consommation énergétique) et deux commerces dont l’épicerie actuelle qui y sera transférée. Un immeuble moderne en zinc et vitres dont l’esthétique n’a pas suscité l’unanimité parmi les riverains, qualifié de “verrue” par certains qui se sont même piqués de jouer aux architectes pour habiller l’ensemble. D’autres se demandent “pourquoi construire encore des logements en temps de crise et alors qu’il y a des logements vides ailleurs” entraînant un débat autour des logements qui appartiennent à des propriétaires privés. Le représentant de l’office aura tôt fait de rappeler les 800 demandes de logements sociaux en attente et la loi qui pèse sur les collectivités.

Le parking actuel sera également réaménager et agrémenter de végétation. Il est également prévu un chemin d’accès vers l’école pour une dépose minute sécurisée. “Il y aura bien par la suite un projet complémentaire qui inclura l’emprise de l’école. Ce n’est pas oublié, mais rien n’est encore défini. Il devrait être concomitant à la fin des travaux”, a rassuré l’adjoint de quartier. “Vous nous garantissez qu’il n’y aura pas d’interruption de l’épicerie?”, interroge un habitant. “Dans le quartier, tout le monde y tient.” Philippe Lescure donne sa garantie. En précisant les délais prévisionnels de livraison des différentes phases: août 2014 pour le parking, novembre 2014 pour les logements et la voirie en suivant en terminant dans le deuxième trimestre 2015. Les travaux pour les logements devraient ainsi démarrer en juin prochain.

 

Marie Christine MALSOUTE

Marie Christine MALSOUTE

Laisser un commentaire