L'actualité en continu du pays de Brive


L’Aventure mémorielle de Fabien Devilliers fait étape à Brive

Fabien Devilliers, 27 ans, s’est lancé un défi. Parcourir 3000 km à vélo à travers l’Europe dans un devoir de mémoire au profit de l’Unicef. Une Aventure mémorielle partie de Gurs (Pyrénées Atlantique) et qui le mènera jusqu’à Auschwitz en passant par Oradour-sur-Glane, Strasbourg, Berlin…

Originaire de Corrèze, Fabien Devilliers s’est arrêté à Brive, hier, pour rencontrer les jeunes du Conseil municipal des enfants. Une rencontre pour expliquer cette Aventure Mémorielle, aborder la seconde guerre mondiale bien sûr. Tel un écho, l’actualité s’est invitée dans le débat.

Autour de la table de la Maison des Trois Provinces à Brive, Fabien Devilliers et les représentants de l’Unicef Corrèze, écoutent attentivement les questions posées par ces jeunes Brivistes engagés au travers du Conseil municipal des enfants. Fabien Devilliers y répond consciencieusement. L’Aventure Mémorielle c’est un périple citoyen avec en fil rouge ce devoir de mémoire essentiel autour de la Seconde guerre mondiale.

Nazisme, solution finale, Adolf Hitler… les enfants sont curieux, posent de bonnes questions. Fabien répond à tout. Simple, clair, concis. L’actualité s’invite. La guerre en Ukraine, Vladimir Poutine font également partie des interrogations de ces jeunes Brivistes, d’autres questions portent de façon plus pratique sur l’organisation d’un tel périple.

Ce corrézien d’origine, passionné d’histoire et de vélo, fait étape à Brive. Il s’est lancé dans une aventure un peu folle. Parcourir 3000 km à vélo à travers l’Europe dans un devoir de mémoire pour rendre hommage aux victimes, particulièrement celles de la Seconde guerre mondiale. Mais c’est également, de façon plus large, promouvoir l’engagement citoyen et soutenir le droit à l’éducation…

Son périple l’a fait partir de Gur (Pyrénées- Atlantique) et le mènera jusqu’à Auschwitz (Pologne). Entre temps, Fabien Devilliers sera passé par Oradour-sur-Glane, Strasbourg, Berlin… une cinquantaine d’étapes, souvent très symboliques, pour arriver en Pologne et au tristement célèbre camp d’Auschwitz-Birkenau, camp d’extermination. Machine infernale entièrement vouée à la Solution finale.

« Cela fait longtemps que j’avais cela en tête. Je voulais associer mes deux passions. L’histoire et le vélo. D’où l’idée de ce trajet à travers l’Europe jusqu’à Auschwitz. C’est devenu très concret au mois de novembre. C’est aussi un défi personnel. Et un engagement au profit de l’Unicef », explique Fabien Devilliers. « J’essaie d’organiser des rencontres avec des jeunes lors de mes étapes et créer un dialogue autour de ce devoir de mémoire. Mais l’actualité est souvent abordée. J’essaie par cette contribution d’entretenir ce devoir de mémoire essentiel tout en portant un message de paix.»

Pour le Conseil municipal des enfants et Natalie Veyssière, animatrice du CME, cette rencontre rentre parfaitement dans les objectifs fixés par le CME : Citoyenneté, Environnement, Ouverture au monde et solidarité.

« Cette rencontre est importante par l’engagement de Fabien pour le devoir de mémoire, pour son soutien apporté à l’Unicef… Il ne faut pas oublier que Brive au travers du label Ville amie des enfants s’engage à penser à hauteur d’enfant et à soutenir l’Unicef dans des actions quotidiennes. Avec ces jeunes nous réfléchissons toute l’année sur des thèmes très vastes. Le devoir de mémoire en fait partie », souligne l’animatrice.

 

Fabien Devilliers devrait arriver à Auschwitz début juillet.

Pour suivre le périple de Fabien Devilliers vous pouvez suivre sa page Facebook : L’Aventure Mémorielle

 

Julien Allain

Julien Allain

Laisser un commentaire

dix-neuf + vingt =