L'actualité en continu du pays de Brive


La table de Sophie

Le choix de “Sophie” est un clin d’œil de Sébastien Nevers à sa “moitié” Anne-Sophie qui partage sa vie et son métier depuis 25 ans. Ces deux pros qui ont travaillé chez des grands chefs comme Paul Bocuse ou Alain Chapel, ont ouvert 10 avenue Émile Zola un restaurant où ils vous proposent une cuisine raffinée en toute simplicité pour une vingtaine de couverts.

Voilà juste un mois qu’Anne-Sophie et Sébastien Nevers ont ouvert leur restaurant. “Nous avions envie d’un nouveau challenge, d’autre chose.” Lui est en cuisine, elle en salle “et quelques fois aussi aux épluchures”, plaisante Sophie, car ils font front de concert, sans employé ni commis. Un duo gagnant qui a réglé son pas en complémentarité depuis leur rencontre il y a 25 ans… chez un certain Paul Bocuse.

Ils ne se sont ensuite plus quittés, négociant toujours leur double embauche, obligatoirement chez de bonnes adresses que ce soit “en France comme à l’étranger, au Canada ou au Luxembourg”. “Pendant 10 ans, nous sommes allés chercher la rigueur de ces belles maisons pour créer notre propre identité“, explique Sébastien.

Une identité qu’ils ont d’abord déclinée dans leur propre restaurant à Lyon. La naissance d’un deuxième enfant est venue rompre ce rythme prenant: ils ont vendu leur affaire pourtant bien établie il y a 8 ans pour créer un nouveau cocon à Meyssac, d’où est originaire la famille d’Anne-Sophie. Après avoir travaillé pour des traiteurs ou comme “chef à la maison”, ils avaient à nouveau envie de bouger. “Nous voulions nous relancer, repartir sur autre chose, peut-être à Lyon…”

Ce fut finalement Brive, avec un coup de cœur pour ce petit local à l’aspect défraichi. “J’ai senti qu’on y serait bien”, commente Anne-Sophie. Ils y ont mis beaucoup d’huile de coude. Après un grand nettoyage et de bons coups de pinceaux, le lieu a été métamorphosé. “On ne voulait pas quelque chose de trop grand, car on voulait privilégier le contact avec les clients”, renchérit le chef.

Ici, pas de carte. Les propositions d’entrées, plats et desserts tiennent sur une grande ardoise au mur et l’on sent dans le choix des mots le subtilité apportée à la préparation, comme par exemple avec ce tournedos de volaille fermière riz basmati “jus à peine parfumé” au curry.

“Je travaille avec des produits frais du marché ou de mon potager. Je fume le magret moi-même…”, précise au fil de la présentation Sébastien Nevers. Le couple apprécie particulièrement l’emplacement, avec la proximité immédiate d’un boulanger, d’un caviste… et aussi du parking Zola. “Un côté pratique et convivial” jusque dans l’assiette à la présentation très soignée.

La table de Sophie, 10 avenue Émile Zola, ouvert le midi du lundi au samedi, les vendredi et samedi soir. Infos au 06.19.56.70.25, ou 05.55.22.76.91 et page Facebook.

Marie Christine MALSOUTE, Photos : Diarmid COURREGES

Marie Christine MALSOUTE, Photos : Diarmid COURREGES

4 commentaires

Laisser un commentaire