L'actualité en continu du pays de Brive


La silver économie: un marché porteur

intro conference

La Chambre de commerce et d’industrie accueillait hier après-midi une conférence sur la silver économie, comprenez le marché économique que représentent les seniors. Un marché très important, qui touche de nombreux domaines, et dont le poids va continuer de monter à l’horizon 2050. Pour les entreprises, c’est un secteur qu’il faut maîtriser. C’est pour elles que la CCI organisait ce rendez-vous.

 

Le poids démographique des seniors est important et ne cesse d’augmenter. Des études estiment que les plus de 55 ans et les seniors autonomes représenteront un tiers de la population européenne d’ici une trentaine d’années. silver 1Aujourd’hui déjà, ils sont un moteur incontournable de la consommation et de la croissance économique. Bénéficiaires, globalement, d’un très bon pouvoir d’achat, les seniors sont de grands consommateurs et parfois sur des supports inattendus. Ainsi, aujourd’hui, celui qui achète le plus sur internet est âgé de 62 ans . Il importe donc pour les entreprises corréziennes, qui sont dans l’une des régions françaises qui compte le plus grand nombre de personnes de plus de 60 ans, de bien cerner leurs demandes et leurs besoins pour y répondre de la manière la plus pertinente. C’est aussi un enjeu de développement durable car tous ces services rendus aux plus âgés ont pour conséquence, entre autre, de les maintenir en forme ou en tout cas non dépendants et ainsi de diminuer le coût de leur prise en charge par la collectivité.

Pour présenter ce marché, et son devenir, la CCI avait fait appel à un spécialiste, Frédéric Serrière, expert national et international spécialiste du marketing des seniors. publicUne quarantaine d’entreprises, qui intègre cette cible commerciale dans leur politique de diversification et de développement, avait répondu à l’invitation de la chambre consulaire et de son président Jean-Louis Nesti.

Il y a en France 1,3 millions de personnes dépendantes, 4,5 millions de personnes fragilisées et un peu moins de 10 millions de seniors autonomes. Ce sont eux qui vont tirer la consommation vers le haut dans les années à venir, chacun dans des domaines qui peuvent différer. Ainsi les plus de 80 ans sont plus tournés vers la sécurité, la santé et la camaraderie alors que jusqu’à 70 ans, les centres d’intérêts vont plus vers le plaisir, le tourisme, l’entretien du corps, la liberté et “l’éternelle jeunesse”.

Voyages, domotique, connectique, sécurité, automobile, sport, diététique… valiseLe maître-mot semble être et devrait rester “profiter au maximum de la vie en se la facilitant”. Un tel programme pousse de nombreuses entreprises à diversifier leurs activités pour tenter d’y apporter des réponses. Rien qu’en Limousin, les services consulaires en recensent aux environs de 1800 qui développent une offre de service à la personne, tous secteurs confondus. C’est le cas par exemple des Brivistes d’Omnidom, qui présentaient leurs produits hier à la CCI.

Ce marché est porteur d’un développement économique majeur, “du moins pour les 10 ou 15 ans à venir” estime Frédéric Serrière, car l’expert reconnait “que le pouvoir d’achat des plus âgés est aujourd’hui à son apogée et qu’il n’en sera pas de même pour les générations suivantes”. “Dans le futur” précise t-il, “il faudra inventer de nouvelles manières de financer ces services autrement que par les revenus des intéressés”.

Patrick MENEYROL

Patrick MENEYROL

Laisser un commentaire