L'actualité en continu du pays de Brive


La Piscine propose des séances "femmes enceintes"

piscine-femmes-enceintes1-pano

Tous les jeudis de 15h45 à 16h30, la Pisc!ne propose désormais une activité aquatique réservée aux femmes enceintes. Elle est encadrée par un éducateur MNS et une sage-femme. Et les papas sont aussi les bienvenus.

convention-piscine-hopital1pano

Jamais décision n’aura trouvé aussi vite application. Adoptée hier soir par le conseil municipal, la délibération a fait ce matin même à la Pisc!ne l’objet d’une signature de convention entre le maire et le directeur du centre hospitalier, et dès cet après-midi, la première séance a pu commencer dans la foulée.

piscine-femmes-enceintes2Elles étaient deux pour ce premier rendez-vous, ravies de se retrouver en apesanteur. Après ne serait-ce qu’un quart d’heure de séance, visages et corps se sont détendus dans l’eau. “C’est génial, on ne sent plus le poids du corps, ça soulage le dos. Les mouvements sont très doux, ça détend bien“, constatent Esther et Carole, respectivement enceintes de 7 et 8 mois. “Maintenant, on va travailler la respiration”, les invite Patrick Langlade, MNS et ETAPS (Éducateur territorial des activités physiques et sportives) de la Ville.

convention-piscine-hopital2C’est lui qui est à l’origine de cette nouvelle activité. “J’avais constaté une demande, j’ai mûri l’idée et finalement porté le projet”, explique l’éducateur. Son initiative a trouvé écho tant auprès de sa hiérarchie que du centre hospitalier. Il faut dire que cette activité proposée il y a fort longtemps par l’ancienne piscine avait disparu des écrans sonars du fait notamment d’une température trop fraîche. L’hôpital a pris le relais dans un bassin de rééducation pour finir aussi par l’abandonner. Les deux instances se réjouissaient donc ce matin de voir renaître cette “initiative conjointe”.

piscine-femmes-enceintes3Les séances sont en effet encadrées par un binôme composé d’un éducateur municipal et d’une sage-femme. Mais attention, il ne s’agit pas d’une préparation à l’accouchement, mais bien d’accéder à un mieux-être. “Il s’agit de mieux s’adapter aux changements liés à la grossesse“, explique Laurence Vignal, sage-femme.

L’eau est l’élément idéal pour les futures mamans, d’abord parce qu’elles s’y retrouvent en état d’apesanteur. “Elles peuvent ainsi garder une activité physique jusqu’au terme de leur grossesse qui leur permet d’entretenir leur corps, de renforcer leurs muscles, sans traumatisme pour elles ou leur bébé“, argumente Patrick Langlade. “Les exercices font travailler la musculation, la respiration, l’assouplissement… c’est bénéfique pour la circulation sanguine, le tonus, l’endurance, la souplesse.”

piscine-femmes-enceintes4Autres bienfaits et non des moindres: soulager les maux de la grossesse, les dorsalgies consécutives au changement du centre de gravité, les jambes lourdes et même les nausées. “C’est une meilleure maîtrise du corps et un grand apport psychologique”, assure Laurence Vignal. “Il y a une grande fragilité pendant la grossesse. Ces exercices permettent de réduire l’anxiété. Comme elles sont plus détendues, il y a moins de problèmes et le fait de se retrouver dans un autre contexte qui n’est pas médical permet une autre approche.”

Cette activité est proposée à raison d’une séance par semaine, le jeudi de 15h45 à 16h30, dans le bassin ludique. Les tarifs comprennent l’entrée au centre aquatique et le cours:

  • les 10 séances, 88 euros (contribuable briviste) et 105 euros (non briviste)
  • les 20 séances, 158 euros (contribuable briviste) et 187 euros (non briviste).

Infos auprès de la Piscine boulevard Voltaire et au 05.55.74.37.27.

 

 

Marie Christine MALSOUTE

Marie Christine MALSOUTE

Laisser un commentaire