L'actualité en continu du pays de Brive


La ligne Airlinair Brive-Paris fête ses 10 ans

10 ans d'Airlinair. De gauche à droite Lionel Guerin, son p-dg, le conseiller général Robert Pénalva, Philippe Nauche, président de l'Agglo, Jean-Louis Nesti, président de la CCI de la Corrèze et Jean-Luc Nugues, directeur général de la compagnie

Sur le gâteau anniversaire, il y avait des avions, turbopropulseurs évidemment, des ATR composant exclusivement la flotte de cette compagnie qui a su garder son indépendance dans les turbulences. Voilà donc 10 ans qu’Airlinair exploite la ligne aérienne Brive-Paris Orly avec une fréquentation qui est passée de 18.000 à 38.000 passagers par an. “Une liaison essentielle pour l’attraction du territoire“, se sont accordés les décideurs locaux. Depuis l’an dernier, Airlinair dessert aussi en saison la Corse. Et pourquoi pas demain le Portugal et la Turquie?

10 ans d'airlinairIl faut faire preuve d’imagination et répondre à un bassin de vie qui a d’autres besoins que Paris et Ajaccio“, a lancé Philippe Nauche lors de la cérémonie d’anniversaire qui se déroulait à même l’aérogare. “Nous avons beaucoup de citoyens dont les familles sont au Portugal, à 15 heures de voiture!” Le président de l’Agglo et maire de Brive n’a pas fait qu’appeler de ses vœux cette destination: “Notre bassin compte aussi beaucoup de Turcs. Il y a un véritable enjeu pour l’avenir.” La suggestion fera date.

10 ans d'Airlinair. Lionel Guérin, Philippe Nauche, Jean-Louis Nesti et Jean-Luc NuguesAnniversaire oblige, les “fées” qui s’étaient penchées sur le berceau ont aussi loué cette décennie de fonctionnement. Pour Jean-Louis Nesti, président du syndicat mixte qui gère l’aéroport, cette liaison avec la capitale est “essentielle pour le désenclavement du territoire”. Pour Philippe Nauche, plus métaphorique: “une forme de cordon ombilical pour l’attractivité du territoire et au delà, pour la Dordogne et le Lot”. Le p-dg Lionel Guerin y voit quant à lui “une navette entre Brive et Orly“, avec une facilité d’accès, une rapidité d’enregistrement et une ponctualité assurée.

AéroportMême satisfaction donc côté Airlinair dont le p-dg rappelait qu’il s’agissait aussi de la première ligne régulière pour la compagnie. “On se lançait, c’était pour nous aussi un pari.” Ajoutant: “Nous avons su traverser la crise qui a débuté en 2007, malgré un fléchissement pendant deux ans.” Une trajectoire qui s’explique en partie par le choix initial de se doter d’une flotte composée uniquement de turbopropulseurs, des ATR 42 ou 72, plus économes en carburant et plus respectueux pour l’environnement. “Nous constatons une croissance de plus de 71% de passagers entre mars 2002 et 2012.” Une clientèle à 70% pour affaires, ce qui nous laisse une grande part de développement sur les loisirs“, estime le p-dg.

Pour marquer cet anniversaire auprès du grand public, la compagnie a ouvert depuis aujourd’hui et jusqu’au 10 avril, un grand jeu concours sur son site airlinair.com: dix allers-retours Brive-Orly pour deux personnes à gagner.

Marie Christine MALSOUTE

Marie Christine MALSOUTE

Laisser un commentaire