L'actualité en continu du pays de Brive


La “Grange ouverte” accueille Le Dernier souffleur

"Grange ouverte" au théâtre de la Grange

Sensible à la création et à la diffusion de théâtre et de spectacles vivants, la Grange ouvre chaque année depuis 4 ans son théâtre à cinq compagnies amateurs de Brive et sa région. La première à se lancer dans l’aventure est Le Septième rang. Elle donne à voir ce mercredi Le Dernier Souffleur, une pièce écrite et jouée par Charles Delpy et mise en scène par Françoise Hochscheid. Infos et réservations: 05.55.86.97.99. Tarif: 6 euros.

Voilà quatre ans que le théâtre de la Grange offre, à l’occasion de la Grange ouverte, son plateau et ses conditions techniques aux jeunes compagnies de Brive et de ses alentours désireuses de se lancer. La première à relever le défi est Le Septième rang. Créée voilà seulement quelques mois, cette compagnie a à cœur de créer, mettre en œuvre et diffuser ses propres productions et celles d’autres auteurs ou d’associations à caractère culturel. 

Affiche, Le Dernier souffleur

C’est à l’occasion de la Grange ouverte que la jeune compagnie s’exprimera pour la première fois à travers Le Dernier Souffleur, un monologue écrit et joué par Charles Delpy et mis en scène par Françoise Hochscheid. Dans ce texte épileptique, on suit les états d’âmes d’un souffleur usé, abîmé. A bout de souffle. De sous les planches, il n’aura pu distinguer que des pieds. Drôle d’horizon pour celui qui rêvait de s’élever, porté par les grands personnages qui ont marqué le théâtre. Mais avec lui, dont la santé et la vie même vacillent, c’est le métier tout entier qui disparaît. Il est le dernier.

Dans ce monologue, les instants de mélancolie profonde succèdent aux lueurs d’espoirs. Des crescendos virevoltants de l’âme qui distillent ça et là des effluves de poésie mais aussi des pointes d’humour corrosif. Rouillé, le dernier souffleur l’est tout à fait à avoir vécu si longtemps dans le sous-sol obscur et anonyme d’un théâtre. Une vie à ne jamais exister vraiment, à n’être qu’une voix tendue par l’espoir du trou de mémoire depuis un trou sans mémoire. La tragédie d’une existence qui pointe aussi du doigt la tragédie de la vie où l’absence de souffleurs à la Cyrano vide ce monde d’âme. 

Le Dernier Souffleur, mercredi 16 février à 20h30. Infos et réservations: 05.55.86.97.99. Tarif: 6 euros.

Les rendez-vous de la Grange ouverte:

  • Vendredi 6 mai, à 20h30: Lieux communs par la compagnie La Carpe.
  • Vendredi 20 mai, à 2030: Les Rigolos par la compagnie La Mouette.
  • Samedi 21 mai, à 20h30: Via Delle Oche par la compagnie Il Teatrino (spectacle en langue italienne surtitré).
Jennifer BRESSAN

Jennifer BRESSAN

Laisser un commentaire