L'actualité en continu du pays de Brive


La Foire du livre 2019, “sûrement un cru exceptionnel”

La 38e édition de la Foire du livre de Brive se referme à peine que déjà, l’heure est au bilan. Il est encore tôt pour avoir des chiffres précis mais cela fait peu de doute. Le cru s’annonce plus que satisfaisant, “sûrement exceptionnel”, avance Jacques Veyssière, élu en charge de la Foire. Puis il y a tout le reste, le non quantifiable: les rencontres, tout aussi importantes pour le commissaire général François David. Et là aussi, la satisfaction est grande…

Le point commun à chaque Foire du livre, c’est l’indétrônable auteur en tête des ventes. Christian Signol aurait cette année vendu quelque 1200 livres. Suit dans le palmarès à peaufiner dans les prochains jours : Sylvain Tesson, le Renaudot, Amélie Nothomb, Katherine Pancol et Jamy Gourmaud avec quelque 400 exemplaires signés chacun puis Jean-Paul Dubois, prix Goncourt, et Sorj Chalandon. Côté BD, l’album d’Astérix a cartonné avec quelque 400 ventes et Cyril Liéron a signé 120 exemplaires de Dans la tête de Sherlock Holmes en deux heures !

Les chiffres semblent bons. Mais quid du reste ? Le non quantifiable, à savoir les rencontres ? Pour le commissaire François David, c’est là que tout, sinon beaucoup, se joue. L’adhésion et l’affluence du public apportent là aussi une grande satisfaction. Il faut dire que la qualité et la diversité étaient au rendez-vous. Rencontre au sommet entre Andreï Gratchev, ancien conseiller de Mikhaïl Gorbatchev et Hubert Védrine, ancien ministre des Affaires étrangères, deux grands témoins de la chute du mur de Berlin dans le cadre de Temps présent; mais aussi, dans un autre registre, Christophe André et Matthieu Ricard qui auraient pu remplir deux théâtres, sans compter les rendez-vous programmés par le président Eric Fottorino et notamment les deux belles soirées qu’il a proposées autour de Romain Gary et de Costa-Gavras, la programmation hors les murs…

Pour le maire de Brive Frédéric Soulier, ce succès tient aussi à la personnalité du président qui a offert “une présidence de connaisseur” et une programmation alliant qualité et diversité. Il va sans dire que la présence des lauréats des grands prix d’automne a participé à faire de cette Foire un succès. En atteste la salle comble au Théâtre pour les rencontres avec Sylvain Tesson, prix Renaudot et Jean-Paul Dubois, prix Goncourt, dont la présence était tout à la fois convoitée et presque inespérée.

In fine, c’est une œuvre collective qui a été saluée. Libraires, éditeurs, auteurs, enseignants, partenaires privés et publics, bénévoles, tous ont participé aux côtés de la Ville à la réussite de l’événement. “Brive est l’épicentre de tout ce qui se passe d’important dans la vie d’un auteur”, a salué Eric Fottorino. “Vous avez à Brive cette capacité à créer du liant humain autour du livre. Vous l’aviez déjà réussi hier et vous le réussirez encore”, a prédit Eric Fottorino que l’on a surpris dans les allées à regretter que sa présidence ne dure que 3 jours !

A noter que les vidéos des rencontres sont à retrouver sur le site de la Foire du livre.

Infos sur foiredulivredebrive.net.

Sur la Foire du livre, vous pouvez consulter nos précédents articles:

Jennifer BRESSAN, Photos : Diarmid COURREGES

Jennifer BRESSAN, Photos : Diarmid COURREGES

Laisser un commentaire