L'actualité en continu du pays de Brive


La Foire des rois, reine du gras

Foire des rois

Samedi 9 janvier, la halle Brassens fait la part belle à la Foire des rois. Le 4e et avant-dernier rendez-vous des Foires grasses est le plus attendu de la saison. Il faut dire qu’entre la mise en boîte gratuite des foies achetés sur le marché, le marché contrôlé aux truffes et la dégustation de la galette des rois, cette foire a de solides atouts à faire valoir.

Cette année encore, la Foire des rois devrait attirer du monde sous la halle Brassens. Des ingrédients simples font la recette d’un succès chaque fois renouvelé: un marché contrôlé aux truffes et la clôture en beauté avec la dégustation de la galette des rois cuite par 4 pâtissiers brivistes vers 11h; mais surtout, ce qui fait le cœur de cette foire pas comme les autres, son sel, sa botte secrète, c’est la mise en boîte gratuite des foies achetés sur le marché (2 kilos maximum par personne). Chaque année, les consommateurs sont nombreux à saisir cette opportunité. L’an dernier, près de 2.500 boîtes avaient ainsi été réalisées in situ et dans les règles de l’art par une quarantaine de bénévoles, le tout dans une ambiance chaleureuse et conviviale.

Cette année, la Ville a décidé de tirer profit de la file d’attente qui se forme sous la halle entre 8h et 10h30 (date limite pour faire enregistrer son foie) en proposant une tombola aux gourmets qui doivent s’armer d’un peu de patience. Plusieurs enjeux à ce jeu: faire patienter les consommateurs, et leur offrir la possibilité de gagner de grands torchons fabriqués par la maison basque Jean Vier à l’effigie du visuel de la manifestation. Autre objectif visé, celui de promouvoir les foires grasses au-delà des frontières du département.

C’est dans ce sens qu’est d’ailleurs créé le club des ambassadeurs des Foires grasses de Brive et la tombola, initiée samedi, en est une première déclinaison. Une manière d’amplifier l’attrait suscité par ces rendez-vous qui séduisent, outre en local, “de Paris à la Drôme, en passant par Clermond-Ferrant et beaucoup à Limoges”, indique le service des foires et marchés de la Ville, en s’appuyant sur la provenance des nombreux appels reçus cette semaine.

Jennifer BRESSAN

Jennifer BRESSAN

Laisser un commentaire