L'actualité en continu du pays de Brive


"La dictée est un jeu!"

la dictee pour les nuls2

Pour la première fois, la Foire du livre de Brive accueille la Dictée pour les Nuls. Jean-Joseph Julaud (auteur de nombreux ouvrages dont L’Histoire de France pour les Nuls et La Littérature française pour les Nuls), qui l’a concoctée, assure qu'”on s’amuse bien en fait quand on fait cette dictée”. Mieux ! Il en dévoile quelques secrets.

La dictée se déroule le dimanche 9 novembre, espace Claude Duneton, sous la halle Georges Brassens. Gratuit, sans inscription. Présence nécessaire un quart d’heure avant le début de l’exercice qui commence à 10h.

Enseignant de français durant 30 années, Jean-Joseph Julaud avait pour habitude de donner des dictées à ses élèves. “Pas des dictées pièges. Des dictées raisonnées et raisonnables, préparées. C’était assez productif”, se souvient-il, “les élèves progressaient vite.” Lorsqu’il a dû arrêter l’enseignement pour se consacrer aux livres, l’habitude de l’orthographe est restée prégnante dans sa vie. Aussi a-t-il eu l’envie de reprendre l’idée de Bernard Pivot qui, au travers de sa dictée “a réussi à fédérer autour de l’orthographe. La dictée est un jeu et il a réussi à lui restituer son côté ludique.”

Jean-Joseph Julaud a relevé le défi il y a 2 ans, au Salon du livre de Paris d’abord… et a fait le plein. Plus de 300 personnes y ont participé. “Les dictées que je propose sont amusantes. On les fait pour s’amuser, apprendre de nouveaux mots, se faire préciser une règle grammaticale, se mesurer à soi-même…”

Quelques noms propres, des orthographes peu courantes, des règles de grammaire, voilà les secrets de fabrication des dictées de Jean-Joseph Julaud. Mais à cela, il ajoute, et il y tient, des références aux villes où elles sont faites. “A Vannes par exemple, la dictée traitait d’Anne de Bretagne; pour celle de Nancy, allusion était faite à Stanislas Leszczynski  qui donne son nom à la célèbre place.

Quelques indices pour se préparer au mieux à celle de Brive? Jean-Joseph est justement en train de peaufiner sa correction: “Il faudra faire preuve de précision, revoir les accords des participes passés pronominaux et ceux des adjectifs de couleur. Et, n’oublions pas que Brive comporte des grands hommes…” Il n’en dira pas plus, si ce n’est qu’à Brive, c’est Jean Teulé, le président de la Foire, à qui incombera l’amusante tâche de faire la première lecture de cette dictée inédite qui sera clôturée par une correction et la remise de prix.

_LOGO_DicteePLN

 

Jennifer BRESSAN

Jennifer BRESSAN

Laisser un commentaire