L'actualité en continu du pays de Brive


La barrique "patrimoine durable" qui bonifie Saint-Libéral

cheque st liberal 1pano

C’est un partenariat original qui vient de se concrétiser par une remise de chèque. Brive Tonneliers a conçu l’an dernier une barrique pour la sauvegarde du patrimoine, en reversant justement une partie de chaque vente à la Fondation du patrimoine. Cette somme va servir à financer la mise en accessibilité et en conformité de la chapelle Saint-Libéral, inscrite aux Monuments historiques et qui sert d’écrin aux expositions et animations. Une cérémonie officielle qui s’est déroulée en avant-première des Journées européennes du patrimoine.

cheque st liberal 3“C’est un formidable geste de la part d’une entreprise briviste qui travaille dans la qualité et l’innovation”, a salué le maire Frédéric Soulier en recevant ce chèque de 2500 euros destinés aux futurs travaux sur ce site qui reçoit du public. Il s’agit de rendre ce lieu accessible aux personnes à mobilité réduite tout en respectant le caractère historique de l’édifice. Les services techniques ont prévu une mise à niveau du dallage extérieur, l’aménagement du plateau de l’entrée avec un sas et un monte-personne latéral aux marches ainsi que la mise à niveau de l’ensemble du sol intérieur. Le montant de ces travaux est estimé à 150 000 euros.

“C’est un partenariat assez original sur le plan national”, a souligné Jean Combatseil, délégué départemental de la Fondation du patrimoine. Avec Brive tonneliers, le mécénat a en effet pris l’angle novateur d’un “produit partage”. L’entreprise briviste a ainsi créé l’an dernier une « Barrique patrimoine durable », sans emballage commercial portant l’estampille Fondation du patrimoine, expédiée en circuit court, afin de réduire son empreinte carbone tout en préservant son intégrité physique. L’idée était de reverser à la Fondation 5 euros par barrique vendue au bénéfice de deux projets de revalorisation, l’un pour la collégiale de Saint-Eméilion en Gironde et l’autre pour notre chapelle Saint-Libéral gérée par le musée Labenche.

cheque st liberal 5Les fonds collectés pour cette dernière, à hauteur de 2 500 euros, représentent la vente de 500 de ces barriques. Afin d’encourager cette pratique vertueuse de « produit-partage », la Fondation du patrimoine en Limousin a d’ailleurs décidé d’abonder ce mécénat d’entreprise d’un euro pour un euro soit 2 500 euros. “Nous espérons que notre initiative incitera d’autres entreprises brivistes à faire de même”, espère Laurent Lacroix, directeur général de Brive tonneliers. “Ce n’est pas un coup d’éclat car nous allons continuer l’an prochain. Sauver le patrimoine est un enjeu majeur pour la France qui représente le 4e pays au nombre de sites classés à l’Unesco.” Une déclaration qu’a aussitôt renchérie le représentant de la Fondation: “Nous souhaitons mettre en place d’autres actions avec la Ville et l’Agglo. Rénover le patrimoine est un acte qui a une valeur économique, qui rend le territoire plus attractif et valorise le tourisme.”

Actuellement, la chapelle accueille l’exposition ” De la forêt de tes rêves, je t’écris” proposée par Catherine Libmann.

A noter que ce n’est pas le premier partenariat entrepreunariale dont bénéficie la chapelle Saint-Libréal. En 2013 déjà, la  SAUR avait décidé de reverser 1 euro à la Fondation du patrimoine pour chaque Briviste passant à la facture électronique.

 

Marie Christine MALSOUTE

Marie Christine MALSOUTE

Laisser un commentaire