L'actualité en continu du pays de Brive


Julian Bertin coutelier affuté

Un léger bruit de machines et de métal s’élève depuis la rue du lieutenant-colonel Galinat, petite artère perpendiculaire à la rue Farro.

Derrière son établi, Julian Bertin, 27 ans, s’affaire. Depuis début juillet, le jeune homme travaille pour la coutellerie Nicolas. Il répare, affute les couteaux mais aussi tous objets coupants en métal. Bouchers, particuliers, coiffeurs et toiletteurs sont ses principaux clients.

« Depuis toujours, je suis passionné par les couteaux. Mais faute d’opportunité, j’avais un peu abandonné l’idée de travailler dans ce domaine même si j’ai une formation de métallier. La vie a fait que je suis venu habiter dans un appartement au-dessus de la coutellerie Nicolas. Souvent, j’allais discuter avec ceux qui sont maintenant mes patrons. Et un jour, ils m’ont proposé de travailler avec eux. J’ai suivi une formation à Thiers, j’en ferais certainement d’autres et voilà… » Un rêve de gosse devenu réalité.

Julian est fier de ce qu’il fait et de faire perdurer un savoir-faire. « Comme cela se fait beaucoup à Thiers, je travaille en vitrine, à la vue de tout le monde. Cela interpelle beaucoup les gens et notamment les enfants. Ils s’arrêtent, ils entrent, ils regardent, on discute… je partage ainsi ma passion. C’est une vraie satisfaction. Un grand bonheur. »

Prochaine étape la conception. « C’est un objectif qui devrait se réaliser bientôt j’espère ».

Julien Allain, Photos : Diarmid COURREGES

Julien Allain, Photos : Diarmid COURREGES

Laisser un commentaire