L'actualité en continu du pays de Brive


Jean-Marie Pelt: "Il y a aussi de l'amour à l'œuvre dans l'univers"

Parmi les intervenants du colloque organisé par les Treize arches “Du Big-Bang jusqu’à l’homme, coopération et associativité” qui se tient vendredi à l’hôtellerie Saint Antoine (complet) et samedi au théâtre, le botaniste Jean-Marie Pelt. Il revient pour nous sur l’accessibilité de ce colloque et ses enjeux.

Brivemag.fr: “Coopération et associativité du Big-Bang jusqu’à l’homme”, un intitulé qui a tendance à effrayer. Est-ce vraiment un colloque tout public?

Jean-Marie Pelt: Tout à fait. Non seulement, il promet d’être accessible à tous mais en plus il se veut très optimiste. Dans l’univers, il existe des traces d’associativité. La capacité de faire des choses ensemble existe en pointillés depuis les origines de l’univers.

Pouvez-vous nous en donner un exemple?

J-M.P: Au début, il y a les protons et les neutrons qui forment l’atome avec l’électron. Cette évolution vers l’atome n’aurait pas été possible sans association. De même, à l’autre bout de la société humaine, il y a la famille, les actes par lesquels on se met ensemble pour réaliser des choses dont nous pensons qu’elles pourront faire avancer l’humanité. L’exemple type est la sexualité, fusion d’un spermatozoïde et de l’ovocyte pour donner un nouvel être vivant.

Doit-on s’attendre à une remise en cause des thèses darwinistes?

J-M.P: Non, simplement d’autres idées seront apportées.

Doit-on s’attendre à de vifs débats?

J-M.P: Bien sûr, des points de vue différents vont s’affronter mais il y aura un accord de fond sur la réalité de ce phénomène d’association. Après, un fait partagé peut entraîner des interprétations différentes.

Pourquoi avoir choisi d’organiser un colloque sur ce thème?

J-M.P: D’abord par ce que c’est un thème qui a encore été peu traité mais aussi parce que c’est positif, optimiste et réconfortant de penser que dans l’univers il y a des exemples d’association, de fraternité, d’amour depuis toujours. Nous sommes le fruit de cette onde. La guerre, la lutte et la compétition ne sont pas seules à l’œuvre. C’est finalement assez nouveau comme idée. Nous espérons que ce colloque sera l’occasion de la lancer et de la faire avancer.

***********

“Du Big-Bang jusqu’à l’homme, coopération et associativité”, vendredi 25 janvier à l’hôtellerie Saint Antoine (complet) entre 8h45 et 18h et samedi 26 au théâtre de 9h à 12h30 et de 14h30 à 18h. Le programme complet sur le site des Treize arches. Entrée libre et gratuite. Réservation obligatoire au 05.55.24.62.22.

Sur ce même sujet, vous pouvez aussi consulter notre précédent article:

 

Jennifer BRESSAN

Jennifer BRESSAN

Laisser un commentaire