L'actualité en continu du pays de Brive


Jean-Marie Laferté signe son premier roman graphique

Professeur de dessin au Centre municipal d’arts plastiques de Brive, Jean-Marie Laferté signe un premier roman graphique Le Voyage de Tess, dont il signe texte et dessin. Un conte philosophique, plaidoyer détourné pour une nature trop mise à mal par l’humain. Rencontre.

“Les espèces qui survivent ne sont pas les espèces les plus fortes, ni les plus intelligentes, mais celles qui s’adaptent le mieux aux changements.” Cette citation du célèbre père de la sélection naturelle, Charles Darwin, ouvre l’étrange histoire racontée par Jean-Marie Laferté. Étrange d”abord dans la forme. Chacun des cinq chapitres emprunte en effet des techniques graphiques et des traitements de couleurs différents.

Étrange aussi sur le fond. Le “voyage” en question, celui de Tess, une jeune femme muette mais qui sait heureusement manier le sabre, se déroule sur une terre qui semble être la nôtre, sauf que les animaux y parlent. Surtout l’étrange galet, compagnon de route de Tess.

“C’est une sorte de projection de notre monde“, explique l’auteur. “Ce n’est pas violent, il y a déjà assez de tristesse dans ce que nous vivons dans notre rapport à la nature”, soupire celui qui veut dans son histoire “sauver la planète, pas les humains”.

Car Jean-Marie Laferté est en connivence avec la nature. Depuis tout petit. Il l’observe, s’en émerveille sans se lasser. “Elle me fascine. Tout est parti de cette observation. Je l’ai vu se transformer sous l’effet de l’homme et j’ai choisi de le dire par le dessin.”

D’autant qu’au fil de ses promenades contemplatives, il a accumulé des centaines de croquis de feuilles, de branches, d’arbres, d’animaux, de pierres… Une manne pour son album. “C’était quelque chose qui devait sortir.”

Un premier roman graphique qu’il a dû financer par lui-même. “J’ai choisi une qualité que je n’aurais jamais eu dans une maison d’édition. Je voulais cette exigence ou rien”, se console-t-il.

L’album a été tiré à 1000 exemplaires et il est diffusé par le réseau CanalBD auquel adhère la librairie spécialisée Bulles de papier où Jean-Marie Laferté était d’ailleurs en dédicace samedi dernier. Et l’auteur prépare déjà une suite…

 

 

 

 

Marie Christine MALSOUTE, Photos : Diarmid COURREGES

Marie Christine MALSOUTE, Photos : Diarmid COURREGES

Laisser un commentaire