L'actualité en continu du pays de Brive


Jacques Higelin: "sur la terre, comme au ciel, tête en l'air, amoureux!"

intro higelinOn aime Jacques Higelin parce qu’avec lui tout est possible. Capable de toutes les fulgurances, inclassable, inaliénable, il promène toujours à 75 ans sa liberté  absolue. Une heure d’amour partagée avec ses fans, et conclut avec un Champagne à capella partagé par tous. Enivrant!

higelin1La rencontre a commencé dans la grande salle du théâtre avec un peu de retard. La faute, selon Jacques Higelin “au lit très très cosy de Castel Novel”. Très en forme, il prend les choses en main dès son arrivée et organise avec malice un joyeux chaos dans lequel l’animateur Hubert Artus essaye de surnager…Valérie Lehoux, qui a écrit avec lui sa biographie  Je vis pas ma vie, je la rêve, (Fayard), assiste amusée et avec  toute son expérience, au démarrage sur les chapeaux de roues de l’artiste. “Vous comprenez pourquoi je ne préparai aucune de nos rencontres. Alors j’ai essayé de le suivre. Il est très vivant et un peu imprévisible. Il ne va que là où il veut aller. Je voulais un livre qui lui ressemble. Jacques Higelin se promène depuis 75 ans”.

Le public le suit aussi. Avec la complicité de ceux et celles qui le fréquente depuis 45 ans, toujours sous le charme, et les paroles au bord des lèvres. Peu à peu, au fil des minutes, le désordre posé, et les blagues se ralentissant, les émotions surgissent. Celle de Jacques Higelin devant ce livre: “J’avais pas besoin d’un livre parce que j’écrivais des chansons. J’ai dit à Valérie “sauve moi!” parce que je n’arrivai pas à m’exprimer. J’arrivais à raconter ma vie à des gens qui n’en avaient rien à foutre. Parfois je me taisais et je passais beaucoup de temps à écouter les autres”.

je crois que je vous aimeCelle de Valérie Lehoux, devant ce drôle de “type”: “Il a une vie hors du commun parce qu’il est hors du commun. Ce n’est pas un livre autocentré. Qu’est-ce qu’on retient à la fin de tout ça? Jacques Higelin a toujours su tout rendre possible. C’est une histoire de liberté et d’envie. Je ne suis plus tout à fait la même depuis que j’ai écrit ce livre”. Les mots ont ensuite laissé la place aux paroles, à celles de Champagne, tout d’abord, et à celles de Tête en l’air reprises avec le public. Amoureux.

final

dans l escalier

 

Sur cette édition de la Foire du livre de Brive, vous pouvez également consulter nos autres articles:

 

Michel DUBREUIL

Michel DUBREUIL

Laisser un commentaire