L'actualité en continu du pays de Brive


Inform'Elles ouvre des ateliers collectifs à toutes les femmes

intro infor elles

L’accueil de jour Inform’Elles, géré par l’association SOS Violences conjugales, propose depuis ce mois-ci des ateliers juridiques, créatifs, beauté et bien-être. Gratuits, confidentiels et ouverts à toutes les femmes, ils sont l’occasion d’ouvrir la structure sur la ville et de mieux aider les victimes à lutter contre l’isolement en retrouvant confiance et estime de soi. Infos et inscriptions : 05.55.25.61.52.

personnes flouesEn 2015, l’accueil de jour Inform’Elles a reçu 94 femmes dans l’appartement de la rue Niemen que la Ville met à sa disposition. Axée sur l’écoute et l’accompagnement individuel depuis son ouverture en février 2013, la structure lance aujourd’hui des ateliers collectifs ouverts à toutes les femmes: les victimes de violences conjugales mais aussi les mères isolées par exemple. L’idée étant de les aider à revaloriser l’image qu’elles ont d’elles et à recréer du lien social.

portrait“En se retrouvant face à des femmes qui sont dans son cas, on prend conscience qu’on n’est pas seul à traverser ces épreuves. Cela génère une solidarité, une confiance qui libère  la parole et favorise la reconstruction“, décrypte Jeanne Itangu, référente sociale de l’accueil de jour de Brive et Tulle. “C’est justement un temps d’échange et de partage autour de la féminité, l’amour, la maternité ou encore la confiance, que propose le rendez-vous mensuel “Parole de femmes”. Animé par une assistante sociale, médiatrice familiale à l’UDAF (l’union départementale des associations familiales), il garantit confidentialité et discrétion et ne suscite aucune obligation. “On peut y venir ponctuellement et il faut se sentir libre d’y raconter ou non son histoire.”

cafe main serreesAprès l’écoute, ce sont les informations d’ordre juridique et médico-social ainsi que les conseils pratiques que les femmes viennent chercher à l’accueil de jour. C’est fort de ce constat qu’est né l’atelier collectif : Droit devant!. “Souvent, les femmes qui viennent nous voir se posent les mêmes questions sur les procédures de divorce, les droits de visite ou de garde, sans savoir où aller chercher les réponses. Dans le cadre d’une animation ludique, une juriste du Centre d’information et de documentation des femmes et des familles (CIDFF) répond à leurs interrogations.” Ce sont aussi des professionnelles qui animent les cafés bien-être et beauté. “Cela peut paraître plus futile mais il n’en est rien”, assure Jeanne Itangu. Menés par une relaxologue et une socio-esthéticienne, ces moments de détente sont l’occasion pour les femmes de retrouver du temps pour elles et de prendre soin de leur corps souvent malmené.

Mis en œuvre pour mieux accompagner les femmes victimes de violences conjugales, ces ateliers ouverts à toutes sont aussi le moyen pour l’accueil de jour de s’ouvrir sur la ville et d’être mieux identifié: “Plus on nous connaîtra et plus on sera en capacité d’aider le maximum de personnes.” Et ce n’est pas un vain mot. On estime qu’une femme sur dix est victime de violences conjugales.

Programme: Paroles de femmes, un lundi par mois de 14h à 16h. Le 18 janvier: être mère au quotidien, le 8 février: être amoureuse, le 21 mars: être femme au quotidien, le 25 avril: être en confiance avec l’autre, le 23 mai: être bien avec soi. En juin: être ensemble (date à définir). Les cafés bien-être se déroulent un lundi par mois de 14h à 16h (les 25 janvier, 29 février, mardi 29 mars, 9 mai et 27 juin), les ateliers droit devant! un mardi tous les deux mois de 14h à 16h (les 21 février, 31 mars et 19 mai) et les cafés-beauté un mercredi tous les deux mois de 9h30 à 11h30 (les 9 mars et 11 mai).

Infos et inscriptions auprès de l’accueil de jour Inform’Elles, 11 rue Normandie Niémen (du lundi au jeudi: 9h-12h et 14h-18h et vendredi: 9h-12h): 05.55.25.61.52.

 

 

 

 

 

 

Jennifer BRESSAN

Jennifer BRESSAN

Laisser un commentaire