L'actualité en continu du pays de Brive


Football : L’Étoile ambitieuse

Entretien avec Antonin Bramat, dirigeant de l’Étoile sportive des aiglons brivistes. Bilan et projets. Ambition, nouveautés, futur terrain synthétique et relation privilégiée entre l’Étoile et le club de Ligue 1 des Girondins de Bordeaux. Tour d’horizon.

 

– Comment se sont passées les deux dernières saisons avec la pandémie ?

Nous avons fait une très bonne saison 2019-2020. Nous sommes second quand le championnat s’arrête. Il y a un petit regret de ne pas savoir comment ça se serait terminé. C’était notre saison de promotion en R1. On fini à quatre points de Libourne avec un match de retard sachant que l’on devait les recevoir à Pestourie.

Cela nous a quand même conforté. Nous sommes dans la bonne direction. On a voulu repartir sur les mêmes bases pour la saison 2020-2021. Mais il n’y a eu que quatre matches. Difficile de tirer un bilan.

Il nous tarde de retrouver la compétition.

 

– Comment l’Étoile aborde-elle la prochaine saison, le futur proche. Quelles sont les nouveautés. Pouvez-vous nous faire un point ?

Nous sommes ambitieux. L’objectif à court terme, c’est d’être le plus haut possible en Régional 1 puis, à moyen terme, d’être un peu rêveur et de retrouver le championnat National. Mais aussi de faire monter les réserves. C’est indispensable. Cette saison le groupe première est quasiment le même que l’année dernière. Nous avons recruté trois joueurs. Au total, il y a vingt-cinq joueurs à la disposition de l’équipe 1.

Concernant les jeunes, il faut continuer à faire ce que l’ont fait. Former les Brivistes et les incorporer avec les meilleurs joueurs du département pour bâtir une belle équipe. Refaire ce qui s’est passé avec Mathys Angely qui s’est engagé, cette année, avec les Girondins de Bordeaux (voir notre article antérieur). Un autre garçon intègre le Pôle espoir de Talence, Noa Vancauwemberg. Notre travail paye et cela fait de la bonne publicité. La formation est pour nous très importante et essentielle. Nous avons mis les moyens humains et financiers en ce sens. Tous nos éducateurs sont ou seront diplômés.

(Antonin Bramat, Roger Bramat, Mathys Angely, Frédéric Soulier et Philippe Delarue le jour de la signature du Briviste avec les Girondins de Bordeaux)

Il y a aujourd’hui soixante-dix-sept licenciées filles. C’est un axe de développement très important.

Nous souhaitons également développer une collaboration avec les clubs de l’Agglo. L’Étoile peut leur apporter des choses mais ils peuvent aussi nous en apporter. Pour faire en sorte que la Corrèze soit un département de football.

Nous venons de mettre en place le foot en marchant. C’est une volonté d’anciens étoilistes de pouvoir se retrouver. L’idée c’est jouer le dimanche matin, faire une heure d’entrainement. Cette pratique permet d’inclure tout le monde. Hommes, femmes, de tous les âges. Cela permet aussi à certains qui ont des problèmes de santé de pouvoir faire une activité physique ludique.

Financièrement, la Ville de Brive a maintenu sa subvention, nous n’avons pas fait appel à nos partenaires pendant la pandémie. On repart à l’équilibre.

L’encadrement, les joueurs, les infrastructures, le financier. Tous les feux sont au vert.

 

– Il y a également le terrain synthétique qui sera livré dans quelques mois ?

Ce terrain synthétique c’est une très bonne nouvelle. On devrait être dessus pour Noël. C’est un très beau « cadeau » que nous fait la Ville de Brive. On ne pouvait pas rêver mieux. C’est un super outil de travail qui va nous permettre de travailler avec plus de fréquence. Ce sera aussi un lieu de rassemblement. On est impatient. Nous avons beaucoup de chance. Nous bénéficions également de très bonnes infrastructures. Beaucoup de clubs nous envie.

 

– Le club va enfin bientôt fêter son centenaire après plusieurs reports, pouvez-vous nous en dire plus. Où en est d’ailleurs le livre sur le centenaire  ?

Nous devrions fêter le centenaire le 18 juin 2022. Il devrait y avoir un match de gala, l’école de foot jouera toute la journée… nous ferons une présentation de nos diverses activités. Et nous finirons la journée par un grand repas.

Le texte du livre sur le centenaire est fini. Il faut choisir les photos et mettre en page. C’est le projet de l’été pour qu’au mois de septembre on ait la version numérique de prête et qu’à la fin de l’année la version papier soit disponible (consulter notre article sur ce sujet).

 

 

 

– Plusieurs équipes des Girondins de Bordeaux, sont venues à Pestourie, pouvez-vous revenir sur cette relation privilégiée entretenue avec ce club ?

(Crédit. YT_Photo)

Aujourd’hui, nous avons une vraie relation de confiance avec les Girondins de Bordeaux. Les liens devraient être amenés à être renforcés dans le futur. Le 11 septembre nos U13, U14 et U15 vont affrontés ceux des Girondins au Haillan (le centre d’entrainement des Girondins de Bordeaux, NDLR). Le 21 août les équipes N3 de Bordeaux et de Saint-Étienne vont venir jouer à Brive.

D’autres sont à venir. A minima, la réserve ou les jeunes et peut-être plus. Les féminines qui évoluent en première division et qui sont qualifiées pour la Ligue des champions, voire peut-être l’équipe première masculine… Il va y avoir des échanges avec les éducateurs qui iront visiter le centre de formation.

Le but c’est que les meilleurs Brivistes partent poursuivre leur carrière au sein des Girondins de Bordeaux.

(Crédit. YT_Photo)

 

Quelques dates à cocher
Le premier match du championnat se déroulera à l’extérieur face au Fc Portes Entre Deux Mers, le 28 août.

Premier match à domicile face au Fc Bassin d’Arcachon, le 11 septembre.

Première date du derby face à  l’As Saint-Pantaléon-de-Larche, le 2 octobre.

Tournoi du club. Le week-end du 5 septembre U11, U15.

 

Site officiel de l’Étoile : www.esabrive.com

Julien Allain

Julien Allain

Laisser un commentaire