L'actualité en continu du pays de Brive


Festival du cinéma de Brive : tapis rouge pour les scolaires aussi

Les jeunes ont aussi droit à leur Festival du cinéma de Brive, du 2 au 7 avril, avec une programmation spéciale en matinée au Rex pendant le temps scolaire. Le Pôle d’éducation aux images leur a encore réservé cette année des films adaptés à chaque tranche d’âge, de la maternelle au lycée et notamment une rencontre avec la comédienne Laëtitia Dosch que l’on a pu voir dernièrement aux côtés de Romain Duris dans Nos batailles. Les inscriptions sont en cours… dans la mesure des places disponibles.

C’est carrément un festival dans le Festival qui représente à lui seul “près du quart des entrées”, quantifie Olivier Gouéry, responsable du Pôle d’éducation aux images Les Yeux verts. C’est lui qui a concocté cette programmation en lien évidemment avec celle de ces Rencontres internationales du moyen métrage. “Les scolaires sont pleinement intégrés dans l’ambiance festivalière, ils marchent sur le tapis rouge, croisent des élèves de différents âges, d’autres festivaliers, il y a plein de monde et peuvent s’approprier l’événement. C’est aussi dans notre mission, comme aussi celle du Festival, de les éveiller et de les sensibiliser à cette culture. Nous sommes convaincus que l’éducation à l’image commence dès le plus jeune âge et doit se poursuivre tout au long de la scolarité en s’appuyant sur des films différents de ceux qui sont donnés à voir par tous les grands médias.”

La programmation cible ainsi trois tranches d’âge:

  • école maternelle, La Cabane aux oiseaux de Célia Rivière, mercredi 3 avril à 9h30, jeudi 4 avril à 9h30 et vendredi 5 avril à 9h30,
  • école élémentaire (du CP au CM2), Crin Blanc d’Albert Lamorisse et L’ami de Shindo Kaneto et Kenzo Kubokawa, jeudi 4 avril à 10h,
  • collège-lycée (de 4e à terminale), Vilaine fille mauvais garçon de Justine Triet et Extrasystole d’Alice Douard en présence de la comédienne Laëtitia Dosch.

“Pour les petits de maternelle, il ne s’agit de courtes histoires sur lesquelles ils sont plus à même de rester concentrés. La Cabane aux oiseaux compile 9 récits adaptés de la littérature jeunesse et qui dure au total 45 minutes.” Chacun reproduit soigneusement la patte graphique de son illustrateur originel. Résultat: de singuliers films hybrides, à mi-chemin entre l’album jeunesse et le court métrage, de petits livres vivants.

“Les élèves d’élémentaire ont un moyen métrage, Crin Blanc d’Albert Lamorisse, un grand classique, en lien direct avec cette 16e édition du Festival qui programme Le Ballon Rouge, un autre incontournable du même réalisateur.” Film culte des années 50, en noir et blanc, Crin Blanc est une très belle histoire entre un jeune pêcheur orphelin et un cheval sauvage de Camargue. Les deux vigoureux indomptés vont se rencontrer et l’amitié naître au fil de cette histoire minimaliste en dialogues qui laisse ainsi toute sa place à la quête de liberté. “Un film magnifique par la beauté de la photographie et la liberté qu’il dégage.” Olivier Gouéry y associe un court métrage japonais “également en noir et blanc, lui aussi sur une amitié entre un enfant et un cheval, mais à un autre moment de sa vie, mais avec un traitement différent dans lequel même le cheval parle.”

Pour les collégiens et lycéens, le choix est “totalement en droite ligne avec le Festival puisqu’il s’agit de deux films sélectionnés en compétition lors des éditions précédentes, en 2012 et 2014”. Deux films dans lesquels joue la comédienne Laëtitia Dosch, originaire de Brive, qui, “cerise sur le gâteau” sera présente lors de la séance et avec qui les élèves pourront dialoguer. “Cette éducation à l’image a besoin de “passeurs” qui accompagnent les films avec passion afin de susciter la curiosité des élèves et de prolonger leur réflexion. C’est la raison pour laquelle tous les films que nous proposons sont présentés par un intervenant professionnel”, précise Olivier Gouéry.

L’accès à cette programmation s’effectue sur réservation par les enseignants. Le tarif est de 2 euros par élève. Inscription jusqu’au 29 mars et dans la mesure des places disponibles auprès d’Olivier Gouéry au 05.55.74.20.51 ou à ogouery@festivalcinemabrive.fr.

Le Festival du cinéma de Brive fait ainsi la part belle aux jeunes et les accompagne dans cette éducation aux images, non seulement à travers cette programmation mais aussi en les intégrant à la compétition, avec un jury jeunes décernant son prix (lire notre article en cliquant ici). Sans oublier la présence aux projections, dans le cadre de leurs cours, des élèves de l’option Cinéma audio visuel du lycée d’Arsonval. À noter aussi une première cette année, avec une journée de formation pour les enseignants qui proposent des ateliers cinéma.

Photos Pôle régional d’éducation aux images Les Yeux verts.

Plus d’informations concernant la programmation scolaire sur festivalcinemabrive.fr.

Sur ce sujet, vous pouvez consulter notre précédent article:

 

Marie Christine MALSOUTE

Marie Christine MALSOUTE

Laisser un commentaire