L'actualité en continu du pays de Brive


Exposition au Centre municipal d’arts plastiques

Marine Domec expose au Centre municipal d’arts plastiques jusqu’au 17 décembre ses images gravées dans une exposition intitulée gravitation/déploiement. Un travail mené avec les élèves et Marine Domec est également exposé. Rencontre avec l’artiste.

Photos Diarmid Courrèges et Raphaël Josse.

« Je me suis installée à Brive en 2019. C’est un peu un retour car j’ai grandi en Creuse jusqu’à mes 22 ans. J’ai commencé par des études d’arts appliqués à La Souterraine. J’ai fait communication visuelle pour être graphiste. Puis, je suis partie à Toulouse en fac de lettres. J’avais un intérêt pour la typographie et tous les procédés d’impression anciens. J’ai fait un stage en impression typographique, à côté de Nîmes, à Encre et Lumières chez Jean-Claude Bernard, cela a été mes premiers pas et la découverte avec le monde de l’image imprimée, à l’ancienne, de l’image gravée », raconte Marine Domec avec un très léger accent belge. Et pour cause.

« Ensuite, je suis partie à Bruxelles. Je me suis inscrite à l’académie de Watermael-Boitsfort dans l’atelier de Kiki Crêvecoeur, une graveuse Belge, assez connue… spécialisée dans les gommes gravées… », explique l’artiste. « C’est un enseignement pas cher, diplômant et de très grande qualité. C’est presque dans toutes les communes en Belgique avec des professeurs assez réputés. C’est chouette car cela donne la possibilité à tout le monde d’accéder et d’avoir une réflexion artistique assez forte et pas de manière élitiste. » Marine y apprend la gravure sur métal, bois, zinc et complète son cursus par un peu de lithographie. « Mais je n’ai pas pu finir car j’ai monté mon propre atelier à Bruxelles avec deux autres graveuses. Qui s’appelait Mintaka. »

Maintenant à Brive, Marine travaille au 400, tiers lieu, place Jean-Marie Dauzier, en tant que graphiste dans l’édition jeunesse notamment. « Je fais de la mise en page pour des magazines à destination des enfants, des manuels scolaires pour la Belgique principalement. »

Marine et son compagnon, David, mènent également un autre projet plus personnel. « Construire une maison et un atelier en terre et paille à la Chapelle-aux-Brocs afin d’y mener mon travail d’artiste graveuse, d’y faire des stages et d’accueillir des artistes. »

Exposition gravitation/déploiement.
« C’est ma toute première exposition à Brive. J’avais envie de rassembler plusieurs choses. C’est un travail assez contemplatif. C’est parti d’un cadrage de mes velux depuis mon appartement de Bruxelles. »

Trente œuvres sont à découvrir au Centre municipal d’arts plastiques. Petits formats, grands formats, gravures sur plaques de zinc, de cuivre, de bois ou de lino… mais aussi lithographies et papiers froissés…

« Dans mon travail, je m’intéresse aux perceptions, aux sensations et à la nature qui entourent et absorbent l’homme. Depuis les Météo Marine qui évoquaient le renversement entre ciel et mer, les Bruissements à peine perceptibles des forêts, les Vues microscopiques et maintenant les Astres, ce sont les mouvements qui nous traversent sans qu’on puisse en saisir le sens, les sensations de déplacements et de frôlement et la transcription du silence qui toujours m’intéressent. »

Marine Domec a mené une recherche autour de la micro-édition avec les élèves du Centre Municipal d’Arts Plastiques à l’occasion d’un workshop de huit heures. Les productions réalisées seront visibles dans l’exposition gravitation / déploiement.

 

Un travail mené par un des élèves du CMAP avec Marine Domec

 

Centre Municipal d’Arts Plastiques

Ancienne école Firmin-Marbeau

5, avenue Bourzat à Brive
Renseignements. 05.55.18.01.21 ou cmap@brive.fr

Visite aux heures d’ouverture du Centre.

Lundi au jeudi. 8h45-12h et 13h30-18h30.

Vendredi de 8h45-12h.

Julien Allain

Julien Allain

Laisser un commentaire

2 + dix-huit =