L'actualité en continu du pays de Brive


Et bien dansez maintenant !

© Les Amis du Rétro

Valse, rock, twist, paso doble, madison, bachata… Les thés dansants reprennent à Brive et c’est l’association des Amis du Rétro qui ouvre le bal ce dimanche 19 septembre de 14h30 à 19h30 à Chadourne. Et d’autres vont suivre. Réservation et pass sanitaire obligatoires.

Autant dire que cette reprise était très attendue. Les thés dansants font en effet toujours recette auprès des seniors qui ne manquent pas de se mettre sur leur 31 pour l’occasion. Il y a les inconditionnels de la valse, ceux du paso doble, du cha-cha-cha ou des danses musette. “Il faut voir des anciens se trémousser sur un twist. Ils retrouvent leur jeunesse”, témoigne Jacques Deschamps, président des Amis du Rétro. Un passionné lui-même. “Ce qui marche bien ce sont les danses en ligne et celles des années 80.”

L’association briviste ouvre donc le bal ce dimanche 19 septembre avec l’orchestre Jo Béatrice. Elle organise de très réguliers thés dansants à Terrasson et aimerait les développer davantage dans la cité gaillarde. D’autant que la demande est là. D’autres rendez-vous sont déjà programmés:  les 21 novembre (Orchestre Jacky Bruel), 23 janvier (Orchestre Math and co), 6 mars, 3 avril, 22 mai, 12 juin et peut-être aussi pendant l’été. L’entrée est de 12 euros. L’association offre pot de l’amitié, soupe et fromage avant de se séparer. Les réservations se font auprès de Jacques Deschamps au 06.08.52.86.69.

Le Centre communal d’action sociale de la Ville de Brive va également reprendre ses thés dans cette salle Chadourne, mais le jeudi de 14h à 18h. Le CCAS en confie chaque fois la gestion à une association qui fait payer un prix d’entrée fixé à 8 euros. L’occasion pour ces associations de valoriser leur action et pour la Ville de répondre à la demande des aînés. Rendez-vous les 18 novembre avec France Alzheimer, 24 mars avec le Trait d’union briviste et le 12 mai avec les Retraités de la Ville de Brive. Les réservations se font auprès du CCAS au 05.55.17.71.82.

Pour les uns comme pour les autres, le pass sanitaire sera obligatoire. Tout comme le port du masque pour se déplacer, mais pas pour danser.

Thé dansant du CCAS

© Diarmid Courrèges

Marie Christine MALSOUTE

Marie Christine MALSOUTE

Laisser un commentaire