L'actualité en continu du pays de Brive


Erasmus, Bahuet et le goût des autres

Le partenariat stratégique Erasmus + pour lequel le lycée Bahuet avait été sélectionné avec quatre partenaires européens , la Roumanie à l’origine du projet, la Belgique, l’Espagne et la Grèce et dont nous avions déjà parlé, a connu un moment d’intense partage pour cette première rencontre qui s’est déroulée du 11 au 17 novembre 2018 autour du projet ADAS pour Avenir durable avenir solidaire. Cette première “mobilité a permis aux délégations hébergées à l’hôtellerie des Grottes de St-Antoine” d’apprécier encore plus “un endroit à la beauté discrète et inoubliable”, a confié Alina Ionicescu, la coordinatrice roumaine à Evelyne Blaise, coordinatrice française du projet.

Le premier jour, délégations et lycéens se sont réunis dans l’amphithéâtre du lycée pour présenter une vidéo ou un Powerpoint de leur établissement et pour le lycée Bahuet, ce fut le fruit d’un travail réalisé en amont par les élèves sous la houlette de leurs professeurs de 1ère STMG et qui va être mis en ligne sur le site du lycée pour que chacun puisse l’apprécier. Une fois la prise de contact établie, les jeunes ont commencé à réfléchir à l’aide d’un quiz sur la notion d’inclusion sociale ce qui a conduit à un intense questionnement. Les élèves sont ensuite partis à la découverte de Brive guidés par deux étudiantes de BTS Tourisme, puis reçus à la mairie pour une réception officielle en présence de Frédéric Soulier.

Les jours suivants, les jeunes ont multiplié les découvertes avec un jeu de positionnement organisé par la Maison de l’Europe, pour mieux comprendre la notion de citoyenneté européenne. Pour approfondir leurs connaissances, ils ont assisté à un cours de management ciblé sur le développement durable avec l’exemple d’une entreprise française à la pointe dans ce domaine. La langue de travail étant le français, ils ont eu un cours de littérature française sur l’œuvre de Victor Hugo. Place au spectacle ensuite avec les Enfoirés, un divertissement en lien avec cette semaine de réflexion qui devait faire évoluer leurs consciences et qui le fut grâce aux intervenants qui leur ont fait découvrir ou mieux connaître le rôle d’associations caritatives ou d’une ONG. Leurs représentants ont donné de leur temps pour venir expliquer avec beaucoup de pédagogie et de pertinence le rôle des Restos du Cœur, de la Banque Alimentaire, de l’Unicef avec à l’appui le témoignage poignant d’un jeune réfugié scolarisé au lycée. Ces intervenants se sont relayés pour expliquer le rôle essentiel qu’ils jouent dans l’inclusion sociale, ont réveillé les esprits, ont permis aux jeunes de comprendre que le bénévolat et l’entre-aide sont essentiels dans un monde trop souvent focalisé sur le matériel. Nos jeunes ont compris si besoin était qu’il faut savoir donner pour mieux recevoir, aller vers l’autre, faire preuve d’empathie quelle que soit l’origine ethnique, la religion ou la race. L’important est ce vivre ensemble que le lycée veille à inculquer depuis des années et qui a pris sa pleine mesure durant la semaine qui vient de s’écouler.

Ces quarante jeunes ont  aussi appris à mieux se connaître et à s’apprécier lors d’un atelier de pâtisserie solidaire, un atelier plein d’humour et de joie réciproque. Cette joie de tout partager ensemble, ils l’ont vécu de nouveau lors d’une course d’orientation afin de transmettre de bonnes pratiques aux collégiens de La Salle.

 

 

 

Frédérique Brengues

Frédérique Brengues

Laisser un commentaire