L'actualité en continu du pays de Brive


Des restos peuvent ouvrir pour le déjeuner des ouvriers du BTP

La préfecture de la Corrèze peut autoriser l’ouverture de certains restaurants afin de permettre aux salariés du BTP de déjeuner chaud, sous des conditions sanitaires précises.

C’était une revendication portée d’autant plus fort par la profession avec les conditions hivernales : pouvoir manger au chaud lors de la pause méridienne, à l’abri du froid et des intempéries. Avec la fermeture administrative des restaurants, les ouvriers étaient en effet contraints de prendre leur déjeuner comme ils pouvaient sur le chantier. Soucieuse de leur permettre de se restaurer le midi dans des conditions de confort satisfaisantes, la préfecture de la Corrèze permet l’ouverture « à titre dérogatoire et sous convention » de certains restaurants.

Dans un premier temps, certains restaurants routiers avaient été autorisés à ouvrir pour le seul accueil de ces travailleurs. Face à la nécessité de permettre à tous les travailleurs de pouvoir se restaurer dans un endroit chauffé et disposant de sanitaires, les mairies ont également mis à disposition leur salle communale. « Afin de compléter ce dispositif et de s’adapter aux contraintes locales particulières », la préfecture autorise aussi certains restaurants à ouvrir pour accueillir le midi les ouvriers, en respectant les conditions d’accueil strictes imposées par le gouvernement pour assurer la sécurité et la santé des ouvriers, d’autant plus dan sun contexte de recrudescence de l’épidémie.

Les conditions d’accueil:

  • une jauge maximale d’une personne pour 4 m2,
  • limitation à 6 convives par table sans que les personnes ne puissent s’asseoir face à face,
  • adaptation des plans de circulation afin d’éviter que les convives ne se croisent
  • suppression des objets pouvant être touchés par plusieurs consommateurs (salière, poivrière, carafes…)
  • s’ajoutent les mesures sanitaires habituelles : masques lors des déplacements, gel hydroalcoolique et distanciation sociale.

Comment ça marche:

  • un restaurateur qui souhaiterait ouvrir aux salariés du BTP doit adresser une demande par courriel à la préfecture sur la boîte mail « pref-covid@correze.gouv.fr » ;
  • une fois l’accord de la préfecture obtenu, il peut alors conclure une convention avec chacune des entreprises qu’il souhaite accueillir au sein de son restaurant, dans le respect strict des règles sanitaires.

Les services de l’État sont à la disposition des professionnels pour répondre à leurs questions.

 

 

 

 

Marie Christine MALSOUTE, Photos : Diarmid COURREGES

Marie Christine MALSOUTE, Photos : Diarmid COURREGES

Laisser un commentaire

quatre × 3 =