L'actualité en continu du pays de Brive


Des outils au service des usagers de l’hôpital

Frédéric Filippi et Vincent Delivet ont échangé hier avec des représentants des associations d'usagers du centre hospitalier

Hier, une rencontre entre les responsables du centre hospitalier et des associations d’usagers a permis d’évoquer les perspectives de collaborations entre tous pour l’année 2011.

“On souhaite développer l’aspect participatif avec vous, car on est toujours plus intelligent à plusieurs que tout seul.” Ce propos du président du conseil d’administration du centre hospitalier Frédéric Filippi, s’adressant aux associations d’usagers de l’établissement, résume bien l’esprit de la rencontre d’hier: construire et avancer ensemble.

Vincent Delivet, directeur du centre hospitalierDans la salle du centenaire de l’établissement, l’écoute fut attentive hier. Le directeur Vincent Delivet, fraîchement arrivé à la tête du centre hospitalier, n’a eu de cesse de tenir un discours volontariste sur le souhait que tous participent activement à la vie de l’établissement. “Il apparaît évidemment normal que vous, représentants des usagers, soyez associés aux futures “après-midis en santé publique”. Votre participation pourrait prendre diverses formes et nous en discuterons rapidement.”

Ces après-midis, qui viennent en complément d’actions déjà existantes (journée mondiale de l’hygiène des mains en mai, journée sur les prélèvements multi-organes et tissus en juin, journée sur la douleur en octobre, hôpital sans tabac, etc.), visent à présenter aux patients et à leur entourage les dispositifs d’éducation thérapeutique mis en place par les services hospitaliers et par les associations d’usagers.

La première aura lieu jeudi 17 février de 14h à 16h30 et le thème sera celui du dépistage de l’insuffisance rénale. Suivront des rencontres autour de l’alimentation et la nutrition (jeudi 31 mars de 14h à 16h30), les addictions (jeudi 26 mai de 14h à 16h30) et du traitement et de l’hygiène de vie du patient cardiaque (en septembre).

Des représentants des usagers

Associant dans une même démarche usagers et professionnels, ces après-midis pourront prendre des formes diverses en fonction du thème. Ateliers d’informations, actions de dépistage, tenues de conférences, etc. “Outre instaurer un échange convivial entre usagers et professionnels, il s’agira aussi de faire connaître les dispositifs de prise en charge existant au centre hospitalier et au sein des associations“, a précisé le directeur.

Rencontre entre les responsables de l'hôpital et les associations d'usagersCes “après-midis en santé publique” bénéficieront du support de la Maison des usagers. Il s’agit d’un espace situé dans le hall du centre hospitalier.  “Le lieu est identifié, il vient d’être libéré, et nous devons désormais discuter très vite de ce qu’on va précisément en faire et de son organisation” a indiqué Vincent Delivet aux représentants des usagers. “On y trouvera probablement des documents d’information, mais il pourrait peut-être y avoir des permanences des associations liées à la santé. Nous devons déterminer ensemble comment on va faire vivre ce local. L’idée est d’aller assez vite en calant un maximum de choses avant la fin du 1er trimestre de cette année.”

Si la question du financement des opérations à venir fut abordée, la réunion fut surtout l’occasion, pour tous les protagonistes, d’afficher la même volonté de servir au mieux l’intérêt des usagers du centre hospitalier.

Olivier SOULIÉ

Olivier SOULIÉ

Laisser un commentaire