L'actualité en continu du pays de Brive


Des nouveaux arbres pour l’avenue de Paris en novembre

Six tilleuls ont dû être abattus avenue de Paris

« C’est toujours triste de voir des arbres de 70 ans abattus, mais la décision devait être prise. » Etienne Patier, maire adjoint en charge de l’urbanisme, n’aime pas, comme la plupart des gens, voir un arbre à terre. Mais, en tant que résistant de la verte cause, il est avant tout le porte drapeau de la reconquête de l’espace par la verdure. Une réalité dans la cité gaillarde.

Etienne PatierLe spectacle n’est pas forcément très agréable. Des souches, des morceaux de troncs, des branches, des feuilles, le tout formant des tas bien peu esthétiques sur les trottoirs en travaux de l’avenue de Paris. Six tilleuls (dont 4 en bien piètre santé) de l’avenue de Paris ont été abattus. La bonne nouvelle, c’est qu’ils seront non seulement remplacés mais que leur nombre sera doublé puisque l’autre côté de la voie accueillera elle aussi des arbres. La plantation devrait intervenir en novembre prochain.

« Les aménagements en cours nous ont incité à prendre cette décision d’abattage », explique Etienne Patier. « Mais nous n’irons jamais contre l’arbre dans la cité, bien au contraire. L’arbre doit être une priorité.

Trois tilleuls étaient condamnés et un 4e en bien mauvaise santé

Ainsi vient d’être créée au sein de la municipalité une « commission de l’arbre » qui regroupe des élus, des associations comme la Ligue de protection des oiseaux et des représentants des quartiers. Parmi les projets, la création d’une charte de l’arbre, qui permettrait de considérer au mieux la place de l’arbre dans la cité. »

Preuve, s’il en fallait, de la volonté de la municipalité de développer les espaces naturels, outre le programme de plantation des platanes sur la 1ère ceinture, la naissance d’un nouvel espace vert, inauguré demain matin dans le cadre de l’aménagement du boulevard Voltaire. Il se situe devant l’auberge de jeunesse. « La municipalité avait le choix entre la verdure ou les voitures », explique le maire adjoint. « L’idée de l’espace vert a été retenu, et c’est très bien. Ce n’est pas tous les jours qu’on inaugure un nouvel espace vert dans une ville!« 

Olivier SOULIÉ

Olivier SOULIÉ

Laisser un commentaire

trois × un =