L'actualité en continu du pays de Brive


Des écoliers belges découvrent Brive

La classe de CM1-CM2 de l’école Henri Sautet accueille en ce moment son homologue venue de Marke en Flandre. Français et belges ont visité en autres lieux la mairie où ils ont été reçus très officiellement. Une grande première aussi pour les Brivistes tout heureux de découvrir le bureau du maire. Les prémisses d’un échange Erasmus…

Qu’ils soient d’ici ou d’ailleurs, tout impressionnés qu’ils aient été par la grande salle du conseil municipal ou le bureau de son premier magistrat, les jeunes visiteurs ne se sont pas départis de leur candeur pour poser des questions surprenantes au maire-adjoint Martine Jouve, demandant par exemple si le maire avait revêtu son écharpe pour la Coupe du monde – “puisqu’il la porte pour les cérémonies” – ou s’il avait publié un livre – “tous les hommes politiques en écrive un”… Imparable!

Plus sérieusement, Français et Belges mélangés ont aussi pu approfondir le rôle de la collectivité et ainsi mettre en exergue quelques différences entre les institutions de part et d’autre de la frontière. Avant de poursuivre leur programme de visites et ateliers, les menant des bords du lac du Causse à Lascaux 4 en passant par une course orientation à travers les rues gaillardes ou une descente dans la crypte de la collégiale Saint-Martin.

Depuis lundi soir, les jeunes belges vivent avec leurs nouveaux camarades brivistes une semaine intense de découvertes. Ils viennent de Marke, une petite ville à l’Ouest de Coutrai, en région flamande. “Ce sont mes collègues belges qui sont à l’initiative de ce séjour. Nous avons communiqué par Skype et réalisé des vidéos de nos écoles respectives”, explique Sylvie Morgen, l’enseignante briviste. Cette semaine, le projet a pris une dimension concrète pour la vingtaine d’élèves belges qui ont fait connaissance avec la vingtaine de CM1-CM2 d’Henri Sautet. “Nos élèves apprennent le français en seconde langue depuis la maternelle. Ce séjour leur permet de s’immerger dans une autre culture et une autre langue, c’est très enrichissant”, commentent Els Wallecan et Heidi Vandendriessche, les deux institutrices belges. “Nous sommes très bien accueillis. Hier, les parents nous ont préparé des plats salés et sucrés que nous avons partagé en classe. La ville est très belle et ancienne. Nous avons aussi beaucoup aimé la visite au lac du Causse, c’était magnifique.”

Leur école porte le joli nom Het Open Groene. “Ça veut dire le vert ouvert: notre école a un grand jardin avec beaucoup de verdure. Les élèves peuvent faire des cabanes pendant la récré et doivent se déchausser pour rentrer en classe et ne pas salir. On y fait la classe en pantoufles.” Un décor que ne manqueront certainement pas d’apprécier les Brivistes lorsqu’ils se rendront à leur tour en Belgique. “Nous avons déposé une demande de projet Erasmus”, précise l’enseignante d’Henri Sautet.

 

Marie Christine MALSOUTE

Marie Christine MALSOUTE

Laisser un commentaire