L'actualité en continu du pays de Brive


Défi photo Simili Kaminsky

Vous avez du 18 février au 18 avril pour participer à ce défi photographique sur Instagram organisé par le musée Michelet en partenariat avec IgersCorrèze. Le principe est simple : prendre des photos à la manière d’Adolfo Kaminsky, en s’inspirant de celles présentées dans l’exposition qui lui est consacrée au musée. On vous explique.

Les photographies devront être au format carré et en noir et blanc. Elles devront être postées sur les réseaux sociaux avec le hashtag #similikaminsky. Obligation d’identifier le musée Michelet (@museeedmondmicheletbrive) et IgersCorrèze (@igerscorreze) sur les photographies postées.

La sélection de photographies sera réalisée conjointement par IgersCorrèze et le musée Michelet pour désigner les trois premiers prix ainsi que les meilleures photographies qui seront ensuite exposées. Les trois premiers prix seront également dotés de lots (pour le premier, le livre Changer la donne, autour de l’œuvre photographique d’Adolfo Kaminsky et pour les deuxième et troisième prix, le livre Une vie de faussaire de Sarah Kaminsky et une carte postale « Pigalle ».

Ce défi offre ainsi l’occasion de mettre en lumière l’exposition conçue par le musée d’art et d’histoire du Judaïsme (mahJ). Elle rend hommage au talent photographique de cet homme de l’ombre, faussaire de génie, qui s’est éteint le 9 janvier dernier et qui a consacré trente ans de son existence à­ produire des faux papiers pour sauver des vies et ce sans jamais se faire payer. Sa façon de résister. Avec les faux papiers qu’il a fabriqué, il a sauvé des milliers de vies, celles d’abord de Juifs fuyants les rafles nazies et plus tard celles des indépendantistes algériens, des révolutionnaires d’Amérique du Sud, des représentants des mouvements de libération du Tiers-Monde, des opposants aux dictatures de l’Espagne, du Portugal et ­de­ la­ Grèce, des jeunes américains refusant de servir au Vietnam… Un art de la tromperie que ce féroce défenseur de la paix et de la liberté a mis au service de nombreuses causes à travers les continents. Destin héroïque d’un homme toujours resté humble.

Le musée Michelet vous invite surtout à découvrir l’autre versant du personnage, le photographe, grâce à cette exposition itinérante conçue par le Musée d’art et d’histoire du judaïsme de Paris. À travers 70 clichés, elle rend hommage à une œuvre photographique remarquable, mais restée ignorée en raison des engagements et de l’existence pour partie clandestine de son auteur. À noter que des visites guidées comme des ateliers “fabrication de faux papiers” sont régulièrement proposés jusqu’à la clôture de l’exposition fin mai.

Toutes les infos sur centremichelet.brive.fr, au 05.55.74.06.08 et à muséeemichelet@brive.fr.

Sur ce sujet, vous pouvez consulter nos précédents articles:

 

Marie Christine MALSOUTE

Marie Christine MALSOUTE

Laisser un commentaire

quatre × trois =