L'actualité en continu du pays de Brive


Crash à l'aéroport de Brive

intro plan orsec

Un exercice de secours et de coordination était organisé cet après-midi à l’aéroport de Brive-Vallée de la Dordogne. Les autorités ont simulé l’accident d’un avion sur le territoire de la commune de Nespouls. Il s’agissait de tester la chaîne de commandement des secours et de mobiliser ces derniers. Un exercice dans le cadre du plan ORSEC qui doit avoir lieu tous les 2 ans pour les aéroports.

 

 

evacuation blesse

14h00. Un appareil moyen courrier avec à son bord 19 personnes, équipage compris, s’écrase juste après le décollage dans une zone boisée au nord-ouest de l’aéroport. C’est le point de départ de l’exercice organisé par la préfecture de la Corrèze conjointement avec la direction de l’aéroport, exercice, mené tous les 2 ans, qui rentre dans le cadre du plan ORSEC “nombreuses victimes”, qu’on appelait avant le plan rouge. emplacement victimeIl est destiné à mobiliser dans les conditions les plus proches du réel l’ensemble des services concernés: la préfecture, les pompiers de l’aéroport, ceux du département, les équipes médicales et les forces de l’ordre.

Dans une clairière proche de l’aéroport, une scène de crash avait été reconstituée, avec un camion militaire en guise d’épave d’avion. Des corps allongés sur des brancards, d’autres éparpillés autour de la zone d’impact, après avoir éteint l’incendie de la carlingue, les pompiers et les gendarmes s’affairent, les uns pour porter secours aux victimes, les autres pour effectuer les premières constatations en vue de l’enquête qui sera ensuite ouverte. evacuation blesse2Pas moins de 140 personnels ont été mobilisés pour cette simulation d’accident. C’est moins que dans des conditions réelles bien entendu, de même pour les moyens matériels, mais cela donne déjà de très bonnes indications sur le fonctionnement de la chaîne de secours.

Le but est là: du déclenchement de l’alerte à l’évacuation des blessés sur les hôpitaux, en passant par les premiers soins apportés sur les lieux de la catastrophe, par le décompte des victimes ou encore leur identification, c’est toute la chaîne des secours et la coordination des différents services intervenants qui est passée au crible. point presse prefetSelon Bertrand Gaume, “globalement, les choses ont bien fonctionné“. Le préfet de la Corrèze s’est rendu à l’aéroport de Brive à l’issue de l’exercice qui s’est terminé vers 16h. Il a constaté sur place la mobilisation des services de secours et des forces de l’ordre en précisant “qu’un debrieffing sera bien entendu fait suite à cet exercice qui permettra de peaufiner encore davantage le plan ORSEC pour Brive-Vallée de la Dordogne et d’apporter les améliorations nécessaires, s’il y en a besoin”, en espérant n’avoir jamais à le déclencher.

panoramique

panoramique 2

Patrick MENEYROL

Patrick MENEYROL

Laisser un commentaire