L'actualité en continu du pays de Brive


Coup d’envoi pour les soldes d’été

Les soldes d’été démarrent aujourd’hui jusqu’au 7 août. Une période de six semaines qui devrait être la dernière du genre, le gouvernement ayant décidé de réduire leur durée à quatre semaines.

C’est parti! Les amateurs de bonnes affaires peuvent profiter des prix bas dès ce mercredi 27 juin, même si les soldes ont quelque peu perdu de leur éclat. La concurrence est rude avec une part grandissante des sites d’e-commerce, la floraison précoce des “ventes privées” dans les boutiques comme sur le net, la multiplication tout au long de l’année des opérations promotionnelles, l’importation du “Black friday”… Le consommateur n’a plus que l’embarras du choix.

Ce fameux rituel permet toutefois de relancer les achats en ce début d’été, notamment dans le secteur de l’habillement. Les attentes des professionnels sont cette année d’autant plus grandes que le printemps a été décevant au niveau météorologique et par ricochet commercialement. “Catastrophique”, accusent certains, “morose” tempèrent la plupart et très peu affichent un rayonnant sourire du tiroir-caisse. Gérer les stocks à flux tendu devient pour beaucoup une science ésotérique. “La consommation des gens change et on ne maîtrise pas cette évolution.” Certes, la météo reste la variable primordial, mais beaucoup de boutiques pointent aussi du doigt les franchises qui tirent les prix vers le bas. “Heureusement que des marques essaient de préserver leurs produits”, déclare un indépendant.

Quant aux vitrines, beaucoup affichent d’emblée les -50% jusqu’à 60 ou 70% pour quelques unes. Vous avez donc six semaines pour profiter des bonnes affaires. La loi Pacte va ramener cette période à quatre semaines à partir de l’hiver 2019. En concentrant les soldes sur un laps de temps plus court, le gouvernement espère ainsi que les résultats seront meilleurs. “Amplement suffisant”, répondent la plupart des commerçants.

Marie Christine MALSOUTE, Photos : Diarmid COURREGES

Marie Christine MALSOUTE, Photos : Diarmid COURREGES

Laisser un commentaire