L'actualité en continu du pays de Brive


Coup de projecteur sur les foires grasses

 

La Halle Georges Brassens débordante de vie.

Il y avait foule ce matin sous la halle Georges Brassens. Les Foires grasses ont battu leur plein toute la matinée durant. Une matinée marquée par la présence de Michel Peyramaure et de Charlou Raynal qui ont navigué dans les allées de la halle devant les caméras de France 3 Limousin. L’émission, enregistrée ce matin, sera diffusée aujourd’hui à 14h35 sur France 3 : “Il était une foire…”Quelle ne fut pas la surprise des habitués des foires grasses, ce matin, lorsqu’ils ont découvert la halle, aménagée en plateau studio. France 3 avait fait le déplacement pour enregistrer une émission spéciale en présence de célèbres Brivistes, Michel Peyramaure et Charlou Raynal. Tous deux ont déambulé dans les allées de la foire sous les regards amusés et curieux des passants. Ils ont partagé leurs souvenirs et le regard qu’ils portent sur l’événement : “Les Foires grasses sont une vitrine pour la promotion de nos produits”, avance le chef. Et Philippe Nauche , maire de Brive, d’ajouter : “Ce marché constitue pour partie l’âme de Brive. Les gens s’y parlent, s’y sourient”. De fait, au-delà des achats, ce sont des conseils qui sont donnés, des anecdotes qui sont partagées et des cancanages qui sont échangés.

“Les demoiselles ont eu beaucoup de succès”, plaisante un producteur  qui fait référence aux carcasses de canard surnommés les belles demoiselles. Aux côtés de ces carcasses, on pouvait trouver ce matin paletots, magrets fourrés, cous farcis et bien d’autres produits encore comme les truffes et les foies gras, les incontournables.

“Les Foires Grasses sont un spectacle permanent”, lance Michel Peyramaure qui a connu ces festivités très tôt avec sa mère. Il en parle, se souvient, et ces réminiscences provoquent chez lui des “nostalgies récurrentes”. Car ces foires sont restées les mêmes malgré les différentes appellations. Un temps Foires Franches, puis Foires d’hiver, elles ont toujours été portées par la convivialité : c’est un des rendez-vous brivistes incontournables. La qualité aussi a perduré, elle s’est même renforcée, grâce à la Charte qualité et la garantie de traçabilité des produits.

Les palmipèdes, doublement filmés, dans le  plastique et par les nombreuses caméras, dont celles de TF1, étaient à l’honneur d’une matinée où les cabas se remplissaient tandis que les étals se vidaient à un rythme effréné. Les prochaines et dernières foires grasses de l’année auront lieu le samedi 6 mars.

Le canard a détrôné l'oie sur la foire.

Les beaux canards.

Casse-croute

Charlou Raynal interpellé par les passants.

Les belles demoiselles demoiselles : les carcasses.

Dégustation.

Entre les trois ...

Truffe

Jennifer BRESSAN

Jennifer BRESSAN

2 commentaires

Laisser un commentaire