L'actualité en continu du pays de Brive


Cosnac surfe en haut débit !

Entourés par représentant d'ERDF et de Patricia Broussolle, 1ère vice-président de l'Agglo, étaient présents hier Gérard Soler, maire de Cosnac, Philippe Nauche, président de l'Agglo de Brive, Jean-Paul Denanot, président de la Région, et Alain Lagarde, président de DORSAL

Dans le cadre du programme de montée en débit sur le réseau d’initiative publique DORSAL, la commune de Cosnac a bénéficié de 570.000 euros de travaux principalement financés par l’Agglo de Brive. Près d’un millier de foyers ont ainsi vu leur débit internet augmenter de façon spectaculaire grâce à un raccordement à la fibre optique de 4 sous-répartiteurs.

Le maire de Cosnac Gérard Soler affichait une vraie satisfactionLa salle polyvalente de Cosnac accueillait, hier après-midi, les partenaires d’une opération exemplaire: le raccordement en fibre optique de 4 sous-répartiteurs à 985 foyers de la commune (plus environ 70 à Jugeals-Nazareth, Noailhac et Turenne). Parmi les foyers concernés, 744 peuvent désormais accéder à un débit supérieur à 2 Mbits, et jusqu’à 20 Mbits à proximité immédiate des sous-répartiteurs, permettant d’introduire des offres “triple play” (internet, téléphone et télévision) commercialisées par trois opérateurs privés. 240 autres foyers bénéficient mécaniquement de cette montée en débit et sont devenus éligibles à l’ADSL.

Fibre optique

“Dix ans après le début de l’aventure DORSAL, chaque Limousin a une solution pour avoir internet”, s’est félicité Alain Lagarde, président du syndicat mixte DORSAL. “Il a fallu pour cela que la puissance publique intervienne pour construire le réseau. C’était alors une démarche innovante. Nous avons surtout su convaincre des opérateurs privés de l’utiliser pour le faire vivre”.

Jean-Paul Denanot, président de la Région, a parlé d’une opération “importante, symbolique et exemplaire”, rappelant que le déploiement du très haut débit est une aubaine pour les habitants “qui doivent pouvoir tous bénéficier de ce service à tarif égal”, mais aussi “une nécessité pour le développement économique”.

Philippe Nauche au microPhilippe Nauche, président de l’Agglo de Brive, a vanté la pertinence du système d’initiative publique où “le réseau internet appartient au service public et peut être exploité par le privé, à l’instar de ce qui peut se faire concernant l’eau”.

Il a, dans la foulée, déploré qu’un tel montage “soit désormais impossible à cause des annonces faites autour du PNTHD, le Programme national très haut débit, qui empêche la collectivité d’investir et de solliciter les fonds du grand emprunt ou les fonds européens sur des zones où des opérateurs privés se sont déclarés”.

Pas de coupure de ruban hier. Cette machine a soudé deux fibres pour symboliser l'arrivée du très haut débitA l’instar du maire de Cosnac, Gérard Soler, qui affichait une satisfaction enthousiaste, Philippe Nauche s’est réjouit que ce soit “la commune la moins bien desservie de l’intercommunalité en matière d’internet” qui tire bénéfice de l’opération inaugurée hier.

Cette montée en débit pour près d’un millier de foyers a été rendue possible en cinq mois de chantier seulement. Les travaux ont consisté à déployer près de 14 kilomètres de fibre optique: 9 km de fibre enfouie et près de 5 km sur les poteaux d’ERDF, partenaire de l’opération.

Côté financement, le coût de 570.000 euros a été principalement supporté par l’Agglo de Brive (44%), mais aussi par l’Europe (40%), l’Etat et la Région.

Olivier SOULIÉ

Olivier SOULIÉ

Laisser un commentaire