L'actualité en continu du pays de Brive


Conseil communautaire : économie et social au menu

Les élus communautaires vont plancher sur plusieurs dossiers ce soir, mais deux d’entre eux ont des orientations économiques novatrices: la mise en place d’un système d’avance remboursable pour les entreprises, et le lancement d’une étude d’opportunité et de faisabilité pour le haut débit partout et pour tous sur le territoire de l’Agglo.

Ce soir les élus vont aborder et approuver les comptes administratifs 2009 dont la part la plus importante des dépenses de fonctionnement a été consacrée aux reversements d’attribution aux communes. Montant: 27 millions d’euros. Les recettes de la taxe professionnelle unique représentait jusqu’à présent la moitié des recettes.“Nous attendons avec circonspection la somme qui s’y substituera. Néanmoins nous savons que ces recettes de substitution n’auront pas le même dynamisme”, a souligné le président de l’Agglo Philippe Nauche.

Le programme local de l’habitat sera aussi approuvé, avec une règle intangible: favoriser le logement social. Chaque année sur Brive, il est prévu un programme de 140 logements sociaux par an. Du social encore avec le contrat urbain de cohésion sociale. Une soixantaine d’initiatives sont programmées sur l’ensemble du territoire de l’Agglo qui participe largement au financement des projets avec une enveloppe de 127.000 euros. Dans le cadre de ce contrat urbain de cohésion sociale va débuter, toujours à l’échelle de l’Agglo,un chantier d’insertion axé sur le secteur du bâtiment.

Economie

Le développement économique est la première des compétences de l’Agglo de Brive. Dans cette logique, le conseil communautaire a souhaité étoffer le dispositif existant en adoptant le principe nouveau et original d’une avance remboursable. Ce remboursement interviendra selon l’échéancier qui va de 5 à 8 ans au taux d’intérêt de 0%. Il est ainsi prévu de budgétiser, à partir de cette année, 150.000 euros pendant 3 ans afin de disposer d’un fond permettant de mettre en œuvre cette initiative. La première entreprise à bénéficier d’une avance est la société UV Germi, spécialisée dans la haute technologie et la recherche appliquée sur les ultraviolets. 40.000 euros ont été débloqués.

Ces avances seront attribuées selon des critères précis: maintien et développement de l’emploi, développement et recherche, situation financière de l’entreprise, protection et économie de l’énergie.

Haut débit

Philippe Nauche, président de l’Agglo, veut absolument éviter la fracture numérique sur ce territoire. Pour y arriver, l’Agglo va financer à plus de 50% une étude d’opportunité et de faisabilité en vue de la montée en débit de l’agglomération de Brive. Cette étude analysera le déploiement sur l’ensemble des zones de densité de toutes les communes afin d’établir le niveau de priorité des zones à desservir. Le fait d’inclure Brive dans le périmètre permettra de limiter le coût et de développer un modèle économique pour les opérateurs, qui devrait permettre d’obtenir un prix d’abonnement moindre dans les communes mal desservies. “C’est le vrai premier projet politique que nous créons depuis 2008, cela a un vrai sens politique au niveau du territoire”, a ajouté le président de l’Agglo.

Jean René LAVERGNE

Jean René LAVERGNE

Laisser un commentaire