L'actualité en continu du pays de Brive


Christophe Willem termine son Coffee tour à Brive et en beauté

Christophe Willem fait son Coffee Tour aux Trois Provinces

Le dernier concert d’une tournée est toujours un peu particulier. Un peu plus d’intensité, un peu plus d’émotions… Ajouter à cela une énergie furieuse, une voix caractéristique et élastique, une musique aux accents pop électro qui envoie, vous aurez alors une idée du concert que près de 1.500 spectateurs ont partagé samedi soir aux Trois provinces pendant près de 2 heures 30 avec un Christophe Willem survolté et bien décidé à terminer sa tournée Coffee tour, en beauté.

willem006“Est-ce que vous êtes prêts à retourner cette salle”, lance Christophe Willem de sa voix si particulière, un large sourire au visage, de drôles de lunettes vissées sur le nez et une furieuse envie de faire le show. Visiblement, le public était sur la même longueur d’onde. L’artiste, qui en terminait samedi soir avec son Coffee tour, l’a affirmé haut et fort: la soirée serait “caféinée” ou ne serait pas.

Christophe Willem a offert plus d’une quinzaine de titres. En commençant par Berlin, le premier single extrait de son second opus Caféine, sorti en mai 2009 et en terminant par une exclusivité, un titre du 3e album à venir, “un de celui que je préfère”, confie-t-il et “qui pourrait avoir pour titre Si mes larmes tombent“, en acoustique.  Entre ces deux titres, près de 2 heures 30 de show avec une première partie en grande majorité acoustique avec notamment, le très attendu Jacques a dit et des reprises de Madonna, Michael Jackson mais aussi de Sunny de Bobby Hebb et des premiers couplets de Bonnie and Clyde de Gainsbourg, entamés avec une choriste.

willem-intro3

Après l’entracte, autre décor, autre ambiance. Après plus d’une heure de concert, le rideau se lève sur un écran géant projetant, en négatif noir et blanc, le clip de Bombe anatomique. Un régal visuel. Christophe Willem entame alors une seconde partie de concert très “dancefloor”, à grands renforts de jeux de lumières, de grands écrans et des sons pop electro qui peuplent son second album. Une patte, made in USA rappelant que Steve Anderson, directeur musical de Kylie Minogue et Britney Spears, est aussi celui de Christophe Willem.

willem003“Il est pas épais”, lance une dame dans le public en observant l’artiste en “marcel”. Certes, mais il envoie sévèrement. Sur scène, c’est une pile, “inconsumable”. Plusieurs fois, il descendra de scène et rejoindra la fosse, allant même jusqu’à chanter et danser en haut des gradins, pour le plus grand plaisir des enfants, nombreux à s’être installés dans cette partie de la salle. Christophe Willem enchaîne les titres et offre, vers la fin du concert le très attendu Double je, un des titres phares de son premier album Inventaire, sorti en 2007 et vendu à plus d’un million d’exemplaires.

willem012La seconde partie du concert va de surprise en surprise. Lorsqu’une quarantaine de perruques roses débarquent sur scène, on n’est finalement qu’à peine surpris. Sous ces perruques, une partie de ses “hard fans”, comme elles disent, qui ont suivi Christophe Willem sur plusieurs, voire, pour certaines, sur toutes ses dates de concerts. Ce soir, elles arrivent du Nord, de la région parisienne, d’un peu partout dans le sud, et même de Belgique.

Elles se sont retrouvées sur “The forum” de l’artiste et à chacun de ses concerts, lui offrent des surprises. Ce soir, outre les perruques, les ballons et les bracelets phosphorescents distribués dans le public, c’était elles aussi! A leur grande surprise, l’artiste les a faites monter sur scène. “Il est comme ça Christophe, il est hyper-réactif et généreux”, explique l’une d’elles. A la question: “Lequel des concerts avez-vous préféré?”, nombreuses sont les fans à répondre clairement “Celui de Brive! C’était le plus chargé en émotions, le plus tourné vers l’échange avec le public”. Ça s’est passé samedi soir à Brive, et le rendez-vous est déjà fixé pour dans 2 ans, pour la sortie de son prochain album.

willem004

willem007

Un public conquis

willem013

willem-intro1

La signature-dédicace de Christophe Willem tatouée sur le bras d'une de ses fans

willem005

willem008

Toute l'équipe de la tournée rejoint la scène pour un au-revoir imprégné d'émotions

Océan de couleurs

Après l'euphorie, l'attente, pour le dernier au-revoir

Jennifer BRESSAN

Jennifer BRESSAN

2 commentaires

  •    Répondre

    Merci pour cet article si bien conforme à la réalité ! J’en étais et suis montée sur scène ce soir là. Permettez moi d’ajouter juste 2 points :sous les perruques roses, étaient des fans qui avaient préparé un flash mob et notre chorée s’est terminée sur scène avec Christophe pour notre plus grand plaisir. http://www.youtube.com/watch?v=OB8ixgGaHSY
    Autre point :le titre final ” Si mes Larmes Tombent “n’était pas le seul extrait du prochain album, l’artiste ayant offert aussi en milieu de Concert,” Enemies In Love”, un titre résolument dansant.
    http://www.youtube.com/watch?v=0f6RwDi3iNo

    Merci enfin pour vos photos et je reviendrai avec grand plaisir dans votre ville .

  •    Répondre

    Merci pour cet article si bien conforme à la réalité ! J’en étais et suis montée sur scène ce soir là. Permettez moi d’ajouter juste 2 points :sous les perruques roses, étaient des fans qui avaient préparé un flash mob et notre chorée s’est terminée sur scène avec Christophe pour notre plus grand plaisir. http://www.youtube.com/watch?v=OB8ixgGaHSY
    Autre point :le titre final ” Si mes Larmes Tombent “n’était pas le seul extrait du prochain album, l’artiste ayant offert aussi en milieu de Concert,” Enemies In Love”, un titre résolument dansant.
    http://www.youtube.com/watch?v=0f6RwDi3iNo

    Merci enfin pour vos photos et je reviendrai avec grand plaisir dans votre ville .

Laisser un commentaire