L'actualité en continu du pays de Brive


Challenge européen: le CABCL bonifie sa victoire face à Padoue (32-6)

Brive/Padoue

Les Brivistes ont rempli le contrat en s’imposant 32 à 6 avec à la clé quatre essais et le bonus. C’est le moins que l’on pouvait attendre, mais comme prévu ces Italiens de Padoue n’ont finalement cédé qu’à l’heure de jeu, pour preuve à la mi-temps, Brive a seulement deux longueurs d’avance (8-6).

Brive PadoueCette victoire ne souffre aucune contestation, mais diantre ce fut compliqué comme on pouvait l’imaginer par ailleurs. Les Italiens n’ont rien lâché et sur la première mi-temps ils ont brouillé et embrouillé le jeu à merveille. Le CABCL aligne de jeunes joueurs là aussi c’était prévu, donc pas de surprise. Une nouvelle génération à tous les niveaux de l’équipe ou presque, les minots ont les crocs, mais il leur a manqué quelques automatismes, c’est le contraire qui aurait été surprenant. Pourtant c’est une jeune pousse, Mathias Atayi qui va marquer le premier essai sur un cadrage débordement d’école. Un essai comme une bouffée d’air pur qui permet à Brive de faire la course en tête (8-3). “Je suis bien évidemment ravi d’avoir marqué, mais je retiens qu’ils nous en ont fait voir avant que l’on prenne le dessus”, insiste Mathias Atayi.

Brive PadoueOn sent alors qu’à chaque instant les Brivistes ont les armes pour fendre l’armure de ces visiteurs.Vincent Forgues, Simon Azoulai et les autres de devant vont pilonner au cœur au ras, au large, mais sans parvenir à créer des fissures significatives pour espérer voir des espaces se libérer. “On a dû être patient, on voulait bien faire. On avait les intentions, mais nous n’arrivions pas à marquer ce deuxième essai. C’était très compliqué et laborieux“, souligne Simon Azoulai promu capitaine de soirée. Il faudra attendre l’heure de jeu pour voir les Italiens commencer à se désunir. Les Brivistes vont alors commencer à récolter le travail d’usure entrepris depuis un bon moment. Ils vont marquer un second essai par Julien Caminati, puis un troisième par Régis Lespinas. Le score enfle sans prendre des proportions de déroute pour ces Italiens qui vont craquer une quatrième fois sur un exploit personnel de Waquaseduadua. Julien Caminati glissera encore le ballon entre les bois sur la transformation. Le score est scellé (32-6) et avec le bonus, c’est ce qui pouvait arriver de mieux à cette équipe composée en nombre de jeunes joueurs qui ont mis du cœur à l’ouvrage. Rassurant!

Evolution du score : (3-0),(3-3),(8-3),(8-6),(11-6),(18-6),(25-6),(32-6).

Brive Padoue

Brive Padoue

Brive Padoue

Brive Padoue

Brive Padoue

Brive Padoue

Brive Padoue

Brive Padoue11

Brive Padoue

Brive Padoue

Brive Padoue

Brive Padoue

Jean René LAVERGNE

Jean René LAVERGNE

Laisser un commentaire