L'actualité en continu du pays de Brive


Challenge européen : CABCL-Padoue, attention au match piège

Entraînement du CABCL avant la réception de Padoue

Le championnat va faire une pause durant quinze jours, mais ce sera juste une petite respiration pour les joueurs les plus sollicités depuis l’ouverture des hostilités au mois d’août, une petite parenthèse comblée par le Challenge européen. Il s’agit de la petite coupe d’Europe. Le CABCL est dans ce wagon des recalés de H Cup. Demain soir il sera opposé aux Italiens de Padoue. ” C’est un match piège par excellence”, prévient Simon Azoulai.

Régis LespinasseSur le tableau noir d’avant match, le CABCL a la faveur du pronostic face à ces joueurs italiens de Padoue. A l’évidence, le championnat italien est à un niveau inférieur à celui du top 14. Maintenant un match reste un match pour employer la formule consacrée mais cette compétition qui ne soulève pas un enthousiasme débordant est aussi l’occasion de faire souffler les garçons qui ont beaucoup joué depuis le début du championnat. Par voie de conséquence demain soir l’ossature de l’équipe sera remaniée à tous les niveaux. Ainsi, on note le retour par exemple de Régis Lespinas en position de premier centre. Il retrouve la compétition après des longs mois de souffrance, de doutes consécutifs à une rupture des ligaments croisés.“Cette fois les bobos, tout le reste c’est fini. C’est la première fois que je vais être titulaire, ça arrive à un moment où j’ai récupéré de tous les pépins. J’ai hâte d’y être, pas pour traverser tout seul le terrain, mais pour faire des choses simples et appliquées, j’ai envie de faire un bon match de rugby”.

Entraînement du CABCL avant la réception de PadoueLe retour de Régis Lespinas mais celui de Guillaume Namy lui aussi qui revient au terme d’une longue traversée du désert. Le Challenge européen comme une opportunité pour donner du temps de jeu à des garçons privés de terrain pour des raisons les plus diverses. C’est aussi l’occasion de jauger des éléments encore un peu tendres. Ainsi Mathias Atayi devrait débuter sur une aile. La charnière sera inédite avec à la mêlée Augustin Figuerola et à l’ouverture Luciano Orquéra. L’Italo-Argentin qui va retrouver son ancien club italien de Padoue. “Je n’ai que de bons souvenirs de mes deux saisons passées là -bas”, ajoute Lucho qui a passé deux saisons de 2003 à 2005 dans ce club de l’Italie du Nord.

Une équipe revue et corrigée pour un match à ne surtout pas prendre à la légère selon Simon Azoulai troisième ligne : ” Ils ont gagné leur quatre premiers matchs de championnat. C’est par excellence un match piège, c’est important pour nous de bien figurer dans cette compétition. Nous devons aussi nous racheter de notre défaite à Bourgoin pour repartir sur de bons rails, mais nous ne devons pas prendre ce match à la légère “. Le résultat de ce match conditionnera l’avenir des Brivistes dans cette petite coupe d’Europe.

Jean René LAVERGNE

Jean René LAVERGNE

Laisser un commentaire