L'actualité en continu du pays de Brive


Cet été, on ne les abandonne pas

SPA Brive

L’été, c’est la saison redoutée dans les refuges. Celui de la SPA (Sauver et protéger les animaux) de Brive, à Puymège, ne fait pas exception à la règle. Si l’année s’y est particulièrement bien déroulée grâce à de nombreuses adoptions, les abandons de chiens et de chats, des portées entières, ont déjà commencé. D’où l’appel de Bernadette Arnal, présidente du conseil d’administration, à surveiller la reproduction de son animal.

SPA BriveA chacun sa technique. Il y a ceux qui aboient ou miaulent au passage de l’adoptant potentiel; ceux, en retrait, qui prennent leur air de chien battu (parfois en connaissance de cause) et, l’œil triste, essayent de sonder la bienveillance humaine. Puis, il y a ceux qui tentent le tout pour le tout et courbent leur échine contre la grille, réclamant le câlin qui pourrait faire pencher la balance en leur faveur… Une question de caractère.

Pour l’heure, le refuge de Puymège n’est pas surpeuplé. “L’année s’est bien passée. C’est la première fois depuis très longtemps qu’on a autant d’adoptions”, souligne la présidente. Tant est si bien que le nombre de chats accueillis a été abaissé à 25. Pourtant, son expérience (30 ans qu’elle est bénévole) lui a appris à quel point est critique la saison estivale.

SPA BriveElle le sait, bientôt les chiens, les chats surtout, se bousculeront au portillon. “Le gros problème, c’est la négligence des maîtres qui ne surveillent pas la reproduction de leur animal. Encore hier, on a accueilli 4 chiots abandonnés.” La situation est encore plus grave du côté des chats. En août, on en compte invariablement entre 120 et 130“, rappelle la présidente.

SPA BriveHeureusement, le refuge de Puymège possède des atouts permettant de remédier au fléau des abandons et de favoriser les adoptions: des horaires d’ouverture très larges (tous les jours de l’année de 14h à 18h), le site internet et la bonne gestion d’un refuge offrant des équipements adaptés et de qualité. Pour les chats, une chatterie sanitaire, où les animaux sont mis en quarantaine jusqu’à ce que leur santé soit vérifiée, des parcs à chats, chalets bois, chatteries, infirmerie et nurserie; et, pour les chiens, qui l’été se partagent leur box, des parcs où ils sont sortis au minimum une fois par jour. “Cela ajoute du travail à l’équipe constituée de 6 salariés et d’une trentaine de bénévoles“, mais “tous très impliqués”, ils le font sans sourciller. “Il y a quelque temps, ils se sont même cotisés pour améliorer la qualité d’une de ces installations…”

SPA BriveElle termine: “Tout ce travail permet aux animaux d’être en bonne santé, agréables et pas craintifs, présentables… C’est le secret des adoptions.” En 2013, 294 chiens et 292 chats ont pu être adoptés dans le cadre de procédures encadrées qui visent à se prémunir contre les ratés. Néanmoins, en cas de difficultés, le refuge offre la possibilité de ramener l’animal dans un délai de 8 à 10 jours.

  • Adoption : 150 euros pour un chien vacciné et identifié ; entre 76 et 115 euros pour un chat, vacciné, identifié, testé pour la leucose et traité contre les vers et les puces.
  • Abandon : chiens et chiots, dès 80 euros, 30 euros pour les chats et chatons. (Des tarifs revus à la baisse lorsque les carnets de santé sont complets.)

A noter que le refuge cherche toujours des bénévoles pour promener les chiens et caresser les chats. Plus d’infos auprès du refuge Sauver protéger les animaux au 05.55.86.05.70 et sur le site www.spabrive.fr

SPA Brive

SPA Brive

SPA Brive

Jennifer BRESSAN

Jennifer BRESSAN

Mot clé

Laisser un commentaire