L'actualité en continu du pays de Brive


C’est parti pour la Brive-Tulle nature

La Brive-Tulle nature

A 8h ce matin, les premiers à s’élancer – et le mot n’est pas usurpé tant ils y ont mis d’emblée l’allure – étaient les randonneurs. Ils étaient près de 400 à affronter les 35 km entre Brive et Tulle. Des randonneurs qui seront bien plus nombreux à 10h, plus de 800, pour partir de Cornil ou d’Aubazine. Cette 2e édition s’annonce sous les meilleurs auspices avec plus de 2.250 inscrits hier soir. Le soleil inespéré devrait attirer les candidats de dernière minute.

Tulle c'est par làC’est donc parti pour le retour. Après la Tulle-Brive l’an dernier, les sportifs font le trajet inverse cette année. Les marcheurs au long cours ont ouvert la voie dès 8h devant le parvis du théâtre. Devant eux, 5 à 6 km de plat et après la longue montée vers la table d’orientation pour une aussi longue descente sur Tulle et le quartier de Souilhac. Il s’agira d’avoir de bonnes jambes et de se ménager.

Le départ a été donné par les deux adjoints aux sports, André Pamboutzoglou et Jean-Louis Soulier, en tenue de cycliste s’il vous plait, puisqu’ils prendront le départ à 9h15 parmi les cyclotouristes, juste après les VTTistes.

un seul déguisementD’autres circuits plus courts, aussi bien pour les cyclistes, VTTistes, marcheurs ou traileurs ont aussi été donnés d’Aubazine, Cornil et Saint-Hilaire-Peyroux. Et tout ça pour le plaisir d’être de l’aventure. Il en sera un peu différemment pour le trail dont le départ sera donné à 11h par les deux maires respectifs Philippe Nauche et Bernard Combes. Il s’agira aussi d’en découdre pour une place. Mais aussi de participer à la fête.

Plus d’infos sur le site latullebrivenature.fr.

c'est quand pour nous le départ

Chacun son style de sac

chaussures

Allez s'il vous plait

50 rappel panoramique

On se connait non

la jeunesse qui se lève tôt

La photo avant le départ

les adjoints réunis

oh le beau bracelet

sur les pavés du parvis

Marie Christine MALSOUTE

Marie Christine MALSOUTE

Laisser un commentaire