L'actualité en continu du pays de Brive


Ce week-end, rendez-vous à la ferme géante

C’est la destination incontournable de ce week-end des 19 et 20 août. Éleveurs, professionnels, acheteurs, public, locaux, touristes vont se croiser dans les travées du Festival de l’élevage (samedi de 8h à 20h et dimanche de 8h à 19h). L’entrée est gratuite.

Vaches, veaux, cochons, moutons, lapins, volailles… quelque 700 animaux à poils ou à plumes, seront à nouveau rassemblés sur la Guierle. Pas moins de 107 éleveurs, sans compter tout ce qui relève de l’aviculture et de l’ornithologie. “C’est notre salon de l’agriculture”, reconnait Jean-Luc Souquières, conseiller municipal en charge des affaires agricoles, foires et marchés. Les visiteurs se pressent en nombre pour admirer les animaux et goûter aux saveurs du terroir. “Pour des raisons de sécurité, le site sera clos avec une entrée principale face au Théâtre, mais la manifestation reste gratuite”, insiste le conseiller.

Le festival est certes une affaire d’éleveurs avec de nombreuses races en concours, des rencontres professionnelles, une vente aux enchères d’animaux prestiges, avec des acheteurs internationaux. Le public vient lui renouer avec bonheur un lien aujourd’hui trop souvent distendu. Comme un retour aux sources, les visiteurs aiment se promener dans les allées, assister aux soins, admirer les bêtes, s’attendrir…

Nouveauté cette année, toutes les animations, démonstrations de tonte de moutons, conduite de chiens de troupeaux, concours, remises de prix, se dérouleront au théâtre de verdure où sera installé un écran géant. Les démonstrations équestres disposeront d’une carrière. Seule la race Limousine, “l’essence même du festival” aura droit à son ring sous la halle Brassens.

Toute la journée, l’espace saveurs gourmandes rassemblera les multiples délices du terroir, avec le dimanche matin des démonstrations des chefs gaillards, tandis que l’espace restauration tenu par les Jeunes agriculteurs en partenariat cette année avec la Confrérie mycogastronomique gaillarde, proposera un menu festival (on a entendu parler d’une omelette aux cèpes). Il y aura un manège pour enfants et des balades en ville gratuites en voiture hippomobile. Vous pourrez assister à la traite des animaux, déguster le lait frais, ou en emporter dans des bouteilles estampillées au festival (gratuit) comme acheter (1 euro le litre) du jus de pomme pressé sur place.

À noter dans les nouveautés, une conférence grand public sur la viande et ses qualités nutritives à l’initiative du Syndicat départemental des bouchers. Ainsi qu’un spectacle équestre nocturne gratuit, samedi de 20h à 22h, intitulé “Entre rêve et réalité”. Le festival a de quoi offrir une dernière destination vacances avant la reprise. Vous pourrez même prolonger l’instant lundi matin, alors que les animaux seront repartis, pour assister dès 7h à la foire aux veaux de lait et savourer les transactions et circonvolutions des acheteurs.

Tout le programme sur le site brive.fr.

Vous pouvez également consulter notre précédent article de présentation en cliquant ici.

Marie Christine MALSOUTE, Photos : Diarmid COURREGES

Marie Christine MALSOUTE, Photos : Diarmid COURREGES

Laisser un commentaire