L'actualité en continu du pays de Brive


Ce qu’on sait de la réouverture des écoles à Brive

Nettoyage, restauration, garderie, la Ville est techniquement prête pour accueillir les enfants à compter du 12 mai. On fait le point sur les précautions prises et les services qui seront assurés.

“En lien étroit avec l’Education nationale, les services de la Ville ont mis en œuvre les préconisations du protocole sanitaire, afin que la sécurité des élèves comme des personnels adultes, enseignants et agents municipaux, soit assurée”, déclare la mairie. “A ce jour, la Ville est techniquement prête pour accueillir les enfants à compter du 12 mai dans l’ensemble des écoles. Il reste à l’Education de confirmer si ses agents sont en mesure ou pas d’assurer les cours.”

Auquel cas, les classes seront constituées de 15 élèves maximum. Des aménagements dans l’organisation du travail ou du temps scolaire seront toujours possibles en pratique si nécessaire. Un équipement est fourni dans chaque établissement : gel hydro alcoolique, masques (fournis par l’Education nationale pour les enseignants, par la Ville pour les agents scolaires), des masques pédiatriques seront également à disposition si des enfants viennent à présenter des symptômes du Covid-19 dans l’attente de la récupération par leurs parents.

Concernant les différents services assurés par la Ville dans et autour des écoles :

– Le nettoyage : l’ensemble des écoles a été intégralement désinfecté au cours de cette semaine. Les protocoles d’entretien ont été renforcés (aération régulière, désinfection des surfaces utilisées, des poignées de porte, des sanitaires…).

– La restauration : la cuisine centrale fournira un repas chaud et équilibré comme auparavant dans les écoles. La restauration se fera dans l’un des 21 restaurants scolaires, avec des aménagements particuliers. Les effectifs ont été réduits à 3 élèves par table contre 6 à 8 auparavant. Les horaires de service seront échelonnés avec une augmentation possible du nombre de services jusqu’à 3, sécurisation des flux afin d’éviter le « brassage » des différents groupes d’élèves. Les personnels encadrants ne déjeuneront pas avec les élèves et assureront la surveillance, le service et la désinfection des lieux.

– La garderie. Ce service est également assuré sur les sites habituels dès 7 h du matin et jusqu’à 19h. Des renforcements de personnels seront possibles afin de faire respecter les règles sanitaires.

– Les activités périscolaires et les centres de loisirs. En l’absence de préconisations de l’Etat et par cohérence, la Ville ne remet pas, pour l’heure, ces services en activité.

Marie Christine MALSOUTE, Photos : Diarmid COURREGES

Marie Christine MALSOUTE, Photos : Diarmid COURREGES

4 commentaires

  •    Répondre

    Ce que vous dites est techniquement et factuellement faux ! Les directeurs d’école sont au coeur de la mise en place du protocole… la ville apporte son soutien technique mais rien n’est encore mis en place ! Cela est en cours. Et la phrase sur l’éducation nationale et ses personnels est franchement déplacée ! On a besoin de plus de temps pour permettre l’accueil des enfants en toute sécurité !

    •    Répondre

      Votre article laisse entendre que les enseignants ne seraient pas prêts à reprendre leurs cours ou leurs classes. Si les conditions sanitaires sont réunies, si nous avons les masques obligatoires pour exercer, il n’y a pas de raisons que nous n’aussurions pas notre mission! Quel mépris!

  •    Répondre

    Bonjour est-ce que l’étude sera assurée ?

Laisser un commentaire