L'actualité en continu du pays de Brive


Brive tourisme joue la carte “camp de base” et “spots”

Un guide et une carte pour sillonner autour de Brive. Ce sont les deux éditions sur lesquelles mise Brive tourisme dans sa nouvelle stratégie de communication. Elle cible “43 bons plans” retenus par les professionnels eux-mêmes. Brive s’y affirme comme un “camp de base” pour rayonner sur les différents “spots”. La saison est lancée.

En rouge, le guide “Bien joué Brive!”, avec ses 43 destinations emblématiques, des destinations plurielles articulées autour de grandes thématiques: nature, gastronomie, patrimoine et événements. Le tout assorti d’un annuaire de bonnes adresses et d’un agenda de festivités.

En vert, la carte “Bien repéré Brive!” à déployer pour situer géographiquement les meilleurs spots gaillards. Les deux documents bilingues français/anglais  ont été présentés à la presse puis aux partenaires professionnels lors d’une soirée événementielle au cinéma Rex afin qu’ils s’approprient cette stratégie. Ces opérateurs du tourisme sont regroupés au sein du Club 100% gaillards. “L’idée est qu’ils soient des ambassadeurs”, explique Yves Gary, nouveau président de Brive tourisme. “Il faut éveiller la curiosité avec Brive comme centre de gravité.” Tout le design de l’offre a ainsi été retravaillé “en s’inspirant de la façon de communiquer des grandes marques”, commente le directeur Aurélien Charpille.

Ces destinations seront déclinées tout au long de la saison en version photo, vidéo ou texte, sur les réseaux sociaux et notamment la page Facebook Brive 100% Gaillarde. Un mini site dédié à ces 43 offres a également été créé avec toutes les informations utiles. “Nous avons dans notre zone d’affluence des gros sites touristiques qui drainent beaucoup de fréquentation. Nous sommes la destination idéale comme camp de base où l’on peut se ressourcer dans un endroit apaisé, en étant bien accueillis”, insiste le directeur.

“Le tourisme est un enjeu formidable pour notre croissance économique“, conclut le maire et président d’Agglo Frédéric Soulier. “La croissance s’est faite sur les grandes capitales, puis sur les métropoles régionales. Le temps est venu des territoires comme le nôtre et ce qu’il a à offrir: “je mange bien, je dors bien, je travaille bien. On peut être séduit par notre territoire.”

Marie Christine MALSOUTE

Marie Christine MALSOUTE

Mot clé

Laisser un commentaire