L'actualité en continu du pays de Brive


Brive Festival: la fréquentation record suscite des ambitions nouvelles

Brive festival pano

Fréquentation, émotion, ambition… Stéphane Canarias, le directeur de Brive-tourisme, a bien voulu revenir sur les quatre premières soirées de concerts payants de Brive Festival qui se poursuit jusqu’à samedi avec des jeux pour les enfants, des tournois sportifs, des apéros concerts ou encore des soirées à thèmes. Tout le programme sur le site officiel.

M, les pieds dans le sable au beau milieu de la foule dans une version inoubliable de Qui de nous deux, Frah des Shaka Ponk, porté debout à bout de bras par le public ou encore les Fréro Delavega traversant le sable à bord de leurs bateaux pneumatiques… La 12e édition du Brive Festival a réservé de belles surprises aux festivaliers et organisateurs, à commencer par Stéphane Canarias qui a le sourire.  “Commencer avec Shaka Ponk et finir avec les Chedid… Elle n’était pas belle la programmation ?” Seul petit regret, qu’il n’y ait pas eu encore plus de monde pour le concert du jeudi.

Pourtant, question fréquentation, le directeur de Brive tourisme ne peut pas se plaindre: “On a encore atteint un record.”  Avec plus de 4.000 spectateurs chaque soir, et même un complet pour Black M, le taux de fréquentation passe la barrière espérée des 15.000 et atteint  les 17.000 spectateurs.

Du jamais vu sur le sable ! De quoi lui donner des idées : “Quatre jours passent très vite”, reconnaît-il mais ce n’est pas tant sur la durée du festival que sur la jauge que le directeur penser influer. “On réfléchit à agrandir les capacités d’accueil jusqu’à 8.000 personnes“. Avec en ligne de mire, “l’accueil d’artistes de renommée internationale, de l’envergure d’un Lenny Kravitz ou d’un Stromae…”

Brive festival 1pano

Sur l’édition 2015 de Brive Festival, vous pouvez aussi lire nos précédents articles:

Jennifer BRESSAN

Jennifer BRESSAN

Laisser un commentaire