L'actualité en continu du pays de Brive


Brive bénéficie du Plan national “Action cœur de ville”

Le ministre de la Cohésion des territoires vient d’annoncer la liste des villes retenues pour bénéficier du Plan national « Action cœur de ville ». Brive en fait partie, ainsi que Tulle pour la Corrèze. Il s’agit d’une plan de revitalisation pour redynamiser le centre-ville.

Lancé mi-décembre, ce plan doit permettre de mobiliser plus de cinq milliards d’euros sur cinq ans pour ramener notamment des habitants et des commerces dans les cœurs de ville. “J’ai la conviction que les villes moyennes sont un vecteur essentiel de développement de nos territoires. Leur vitalité est indispensable car elle profite à l’ensemble de leur bassin de vie. Le cœur de ville est le creuset où se noue à la fois la vie civique, la vie économique, la vie sociale”, a déclaré ce matin le ministre Jacques Mézard.

Le gouvernement a retenu 222 villes de taille moyenne qui pourront bénéficier de ce programme qui va s’étaler jusqu’en 2022. Elles peuvent désormais mettre en œuvre leurs premières actions en bénéficiant de financement conséquents apportés par des partenaires en l’occurrence l’État, Caisse des dépôts, Action logement et Agence nationale de l’habitat*. D’autres partenaires, publics comme privés, pourront également s’investir.

Ce dispositif vise notamment à acquérir et réhabiliter des logements, améliorer leur performance énergétique, l’accessibilité, “développer une nouvelle offre commerciale en centre-ville et rééquilibrer les conditions d’implantation avec la périphérie”, indique le ministère. Cette action entend également accompagner les commerçants dans la transition numérique et simplifier leurs démarches d’implantation dans les centres. Un programme qui viendra ainsi renforcer la démarche engagée par Brive entreprendre et qui s’est déjà traduite par plusieurs réalisations dans le cœur de ville.

 

* Sur les cinq milliards d’euros prévus, un milliard proviendra de la Caisse des dépôts en fonds propres, 700.000 euros en prêts, 1,5 milliard d’euros d’Action Logement et 1,2 milliard d’euros de l’Anah (Agence nationale de l’habitat).

 

Marie Christine MALSOUTE, Photos : Sylvain MARCHOU

Marie Christine MALSOUTE, Photos : Sylvain MARCHOU

Laisser un commentaire