L'actualité en continu du pays de Brive


Brive accueille le congrès inter régional de la fédération hospitalière de France.

intro congres

Ils sont plus de 300 aujourd’hui et demain à l’Espace des 3 Provinces. 300 professionnels issus du secteur hospitalier et médico-social qui durant 2 jours vont travailler et échanger sur les différents thèmes d’actualité du secteur. Ce congrès, le 9e, qui regroupe les régions Aquitaine, Limousin, Midi-Pyrénées, Languedoc-Roussillon et Poitou-Charentes, a pour thème, cette année: “l’hôpital, passage obligé dans le système de santé”.

Le système de santé est en pleine évolution et suit les changements dans la société. Une société vieillissante, qui connait un développement des maladies chroniques et une demande accrue de la part des patients en matière de sécurité et de qualité des soins, patients qui, par ailleurs, jouent un rôle de plus en plus important dans leur prise en charge. Dans le même temps, ce monde doit intégrer les progrès faits en médecine, discours du mairel’arrivée de nouvelles technologies, notamment de l’information, et de nouvelles attentes de la part des nouveaux médecins. Le tout dans un contexte financier contraint et porté sur les économies. Inévitablement, le monde hospitalier doit s’interroger sur la place et les missions de chacun, et repenser le modèle de notre système de santé. C’est autour de ces thématiques et problématiques que les 300 professionnels réunis à l’espace des 3 Provinces travaillent à travers différents ateliers.

C’est un congrès important pour le monde hospitalier public et pour les établissements accueillant des personnes âgées. La réflexion engagée sur leurs problématiques est essentielle. Une réflexion que les collectivités locales, comme Brive, ont déjà entamée comme l’a souligné Frédéric Soulier lors de son discours de bienvenue, cet après-midi, à l’ouverture de ces journées hopitalde travail. Le maire a ainsi rappelé les initiatives lancées par la Ville dans ces domaines, qu’il s’agisse de l’opération “Une visite, un sourire”, des visites de convivialité pour les séniors souffrant de solitude, ou de la mise en place, à titre expérimental, du dispositif PAERPA sur le bassin de Brive qui intéresse les personnes âgées de plus de 75 ans en risque de perte d’autonomie. Quant au secteur hospitalier, Frédéric Soulier a tenu à saluer le travail des équipes de l’hôpital qui font preuve d’innovation pour trouver les réponses les mieux adaptées et les plus complètes aux exigences de soins des populations. Des bassins de vie, et de consommation de soins, qui n’ont, comme il l’a précisé, “que peu de rapports avec les frontières administratives puisque 30% des patients de l’hôpital de Brive viennent de la Dordogne et du Lot“. Des réalités dont il faut tenir compte à l’aube de la création des grandes régions.

C’est aussi l’un des enjeux de réflexion de ce congrès. Permettre le regroupement et la mutualisation de certaines structures hospitalières ou médico-sociales, pour réaliser des économies ou en tout cas limiter la president limousinhausse des coûts, tout en maintenant un maillage du territoire qui garantisse à tous un accès égalitaire aux soins. Une tâche difficile au regard de la situation économique actuelle de raréfaction de l’argent public, mais indispensable. D’où cette mise en garde lancée par le président Limousin de la Fédération Hospitalière de France, Alain Gaillard, “attention aux plans d’économies établis dans un bureau à Paris qui ne tiendrait pas compte des réalités du terrain”. Car comme le souligne, pour sa part, le directeur de l’hôpital de Brive, Vincent Delivet, “un médecin qui ne se soucie pas de gestion se trompe. Et un gestionnaire qui ne se soucie pas de médecine se trompe tout autant”.

Patrick MENEYROL

Patrick MENEYROL

Laisser un commentaire