L'actualité en continu du pays de Brive


Briv’accélère pour passer au numérique

L’Agglo a présenté Briv’accélère, un nouveau dispositif pour accompagner les petites entreprisses commerciales, artisanales et industrielles dans leur transformation numérique. Une fusée à trois étages qui se décline en ateliers, diagnostics et aides financières.

Comme hier l’industrie, le numérique a révolutionné notre économie. Impossible d’y échapper. Être visible sur les réseaux sociaux, avoir un site web marchand, un logiciel clients… si les grosses structures ont négocié le virage, les petites se retrouvent souvent démunies devant ces nouvelles technologies alors même que le déploiement du Très haut débit ouvre le champ des possibles. L’Agglo de Brive a donc engagé sur trois ans une démarche pour « accélérer » le numérique sur son territoire.

L’idée est d’appuyer les startups et les projets innovants mais aussi et surtout d’accompagner les TPE de moins de 10 salariés, les commerçants et les artisans dans leur transformation. « Il s’agit d’apporter des outils adaptés et des solutions concrètes », précise le président communautaire Frédéric Soulier en présentant les trois étages de la fusée : des ateliers gratuits, à raison d’un par mois, pour une première approche collective et participative, un diagnostic personnalisé afin de cerner les besoins réels, préalable indispensable pour établir une stratégie, et des aides financières pouvant aller jusqu’à 50% des dépenses engagées pour réaliser le projet.

Le dispositif piloté par l’Agglo, s’appuie sur la synergie des partenaires. La Chambre de commerce et d’industrie et la Chambre des métiers et de l’artisanat portent les diagnostics stratégiques et numériques. L’ALIPTIC (Association limousine des professionnels des technologies de l’information et de la communication) mobilise des spécialistes référencés pour animer les ateliers et concrétiser les projets.Une cinquantaine se sont déjà référencés.

La Caisse des dépôts et consignations a cofinancé l’étude de faisabilité du dispositif et accompagne également les démarches. La Région Nouvelle-Aquitaine cofinance le poste de chargé de mission qui a été spécifiquement dédié au sein de l’Agglo et prend le relais financier de cette collectivité pour les projets dépassant les 8.000 euros.

« Il s’agit de donner un coup d’accélérateur aux structures qui n’ont pas les moyens de faire cette transformation. C’est pragmatique, avec des choses simples, pratiques et qui peuvent faire la différence pour l’attractivité de notre territoire », commente Frédéric Soulier.

Il faut savoir que 85% des entreprises qui disparaissent n’ont aucune visibilité en ligne. “La solution ne passe pas forcément par ces investissements énormes”, précise Mélany Decemme, chargée de mission Économie numérique à l’Agglo. Les ateliers devraient ainsi permettre d’enclencher le processus en sensibilisant les acteurs aux enjeux et en prenant la température de leurs besoins. “Il ne s’agit pas d’un cours professoral ou magistral. Le but est de construire une réflexion avec les professionnels présents.”

Briv’accélère est évidemment présent sur Facebook comme Instagram. Le prochain atelier est prévu vendredi 25 octobre de 8h à 10h dans les locaux de l’Inisup à Brive. Un autre est déjà programmé pour le vendredi 2 novembre.

Infos auprès de Mélany Decemme, chargée de mission Économie numérique au 05.55.24.67.47 ou briv-accelere@agglodebrive.fr.

Marie Christine MALSOUTE, Photos : Diarmid COURREGES

Marie Christine MALSOUTE, Photos : Diarmid COURREGES

Laisser un commentaire