L'actualité en continu du pays de Brive


Brassens en chœur

À l’invitation du comité départemental de la FNCTA (Fédération des compagnies théâtrales amateur et d’animation), la compagnie d’Aubagne Les Tréteaux de Charrel  vient jouer un spectacle original autour de Georges Brassens samedi 23 février à 20h30 à l’Espace Chadourne. L’entrée est à 10 euros et l’intégralité de la recette est reversée au comité de la Corrèze de la Ligue contre le cancer.

À l’origine de ce spectacle, il y a l’amour de Brassens. “J’avais 13 ans. Pour Noël et me féliciter d’avoir obtenu le brevet, mon père m’a acheté un tourne disques.” Sur la platine, Brassens a tourné. Il tourne encore dans la tête de Jean Duvert de la compagnie Les Tréteaux de Charrel fondée à Aubagne en 1985.

Intitulé Je m’suis fait tout petit, le spectacle hommage à Brassens fêtera sa 90e représentation à Brive. C’est l’histoire d’une pianiste et d’un comédien des tréteaux – sa femme et lui – qui ont eu envie de se confronter à l’écriture de Georges Brassens et à sa musique pour faire rejaillir des souvenirs de jeunesse. “Ce n’est ni un récital, ni un cabaret, pas plus qu’une soirée jazz ou poésie mais c’est un peu tout ça à la fois !” Textes, chansons, notes de piano et percussions s’entremêlent dans ce spectacle très gai où le spectateur est invité à chanter.

“On se marre pas mal mais il y a aussi des moments plus doux, tendres et même nostalgiques autour de textes mis en musique par Brassens comme Les passantes d’Antoine Pol ou encore Pensée des morts de Lamartine. C’est un peu sombre. C’est pour cela que j’enchaine avec Les radis, au texte hilarant et cru, interdit à l’époque !”, explique le comédien.

Ce spectacle haut en couleurs est proposé par le comité départemental de la FNCTA (fédération des compagnies théâtrales amateur et d’animation), récemment créé en Corrèze et présidé par Pierre Balineau.

La fédération compte 43 comités et 15 unions régionales qui sont le moyen d’être au plus près des 1700 troupes et 20.000 licenciés. “Souvent, une compagnie de théâtre amateur, seule, ne joue qu’une fois l’an son spectacle. Il y en a que ça contente pleinement mais d’autres aimeraient s’ouvrir vers l’extérieur, aller plus loin, participer à un festival”, explique Jean Duvert, également en charge de la communication pour la FNCTA nationale. Et c’est là aussi l’un des rôles du comité.

Organisation de festival, proposition de formation… Tout pour que vive sur le territoire, jusque dans les recoins des villages, la pratique amateur. Un mot un peu galvaudé, bien trop souvent revêtu d’une connotation péjorative. Alors que si on revient à ses racines, il ne désigne pas le médiocre, ni même le débutant, mais juste celui qui aime. Gratuitement. “On est payé par les applaudissements”, conclut Jean Duvert.

Je m’suis fait tout p’tit, samedi 23 février à 20h30 à l’Espace Chadourne. Tarif: 10 euros. L’intégralité de la recette est reversée au comité de la Corrèze de la Ligue contre le cancer. Infos et réservations: 06.70.17.04.75.

Jennifer BRESSAN

Jennifer BRESSAN

Laisser un commentaire