L'actualité en continu du pays de Brive


Bien dans son corps pour être bien dans sa tête

Il y avait du monde ce matin à l’épicerie solidaire et sociale boulevard Amiral Grivel. Pas au sein de l’épicerie à proprement parler, mais au 1er étage. Aujourd’hui en effet se déroulait le premier atelier « estime de soi ».

Elles étaient là dès l’ouverture à 9h. Des femmes bien entendu. Dans les différentes salles du 1er étage, d’autres s’affairent. Des jeunes femmes, toutes élèves à l’école d’esthétique de Brive. Elles sont là pour faire vivre un nouveau service offert par l’épicerie sociale et solidaire à travers un atelier: estime de soi. Il s’agit de permettre à celles qui bénéficient de l’accès à l’épicerie de pouvoir se faire belle, gratuitement. Manucure, maquillage, massages relaxants, autant de soins de beauté que ces femmes ne peuvent pas s’offrir au regard de leur situation financière. Pourtant, quand on est dans ce genre de situation, au chômage ou dans une certaine précarité, pouvoir être bien maquillée, ou relaxée, est important. Cela participe à se sentir bien dans son corps et ainsi avoir une meilleure image de soi, image souvent dégradée par la précarité. Et ça marche! Bien maquillée, pomponnée, dès la sortie de l’épicerie, elles se disent toutes plus à l’aise. Un moment de bien-être qui donne un peu de soleil à un quotidien souvent gris.

Shamira Kasri, en charge des affaires sociales, était présente ce matin, visiblement satisfaite de cette affluence pour l’ouverture de l’atelier « estime de soi », qui se déroulera encore vendredi prochain et qui pourrait être hebdomadaire à la rentrée. « Cela nous encourage à réfléchir à de nouveaux services » estime-t-elle. Et c’est vrai qu’il y a dans les tiroirs l’ouverture d’un atelier coiffure qui pourrait avoir lieu dès le mois prochain, mais ce n’est qu’un projet pour l’instant. Contrairement à celui qui a eu lieu ce matin, cet atelier ne serait pas gratuit, mais les prix seraient très modestes: 4 euros pour les adultes, 2 pour les enfants.

Des enfants qui seront par ailleurs choyés dès mercredi prochain avec une distribution d’œufs en chocolat. Ces derniers, une petite centaine, sont arrivés ce matin, cadeaux d’un des partenaires fidèles de l’épicerie. Des enfants pour lesquels par ailleurs l’épicerie lance un appel aux dons, d’entreprises ou de particuliers, pour des affaires scolaires, cahiers, stylos, etc…

 

 

Patrick MENEYROL

Patrick MENEYROL

Laisser un commentaire