L'actualité en continu du pays de Brive


Baignade interdite au lac du Causse

Lac du Causse

La baignade vient d’être interdite au plan d’eau du Causse. Mais aucune restriction concernant les activités nautiques car elles ne sont “pas en contact prolongé avec l’eau”.

 

Le lac du Causse est passé en niveau d’alerte 2. Même s’il fallait s’y attendre avec une eau à 29° et la sécheresse qui sévit, le verdict de l’ARS (Agence régionale de santé), en charge de la surveillance de la qualité des eaux, est tombé comme un couperet. “La baignade est formellement interdite”, stipule l’arrêté aussitôt pris par le maire de Lissac. Les analyses précédemment effectuées indiquent en effet “un dénombrement très important de cyanobactéries toxinogènes, pouvant produire des toxines.” Les détestables algues bleues.

Ces toxines peuvent provoquer irritations et rougeurs de la peau, des yeux, des muqueuses, maux de ventre, diarrhées, nausées, vomissements… En cas d’immersion accidentelle, il faut se rincer abondamment sous une douche. Et si des troubles de santé apparaissent, consulter un médecin en précisant que vous vous êtes baigné dans une eau affectée par des proliférations d’algues bleues. Des panneaux d’information ont été apposés. Sachez aussi que si vous contrevenez malgré tout aux dispositions de l’arrêté, vous êtes passible de peines.

Quant aux activités nautiques, le directeur de la base de la Ville de Brive s’est fait confirmer par l’ARS qu’elles ne faisaient pas l’objet de restriction: “Il n’ y a pas d’interdiction dans ce domaine car les pratiquants ne sont pas en contact prolongé avec l’eau”, rapporte le directeur Patrice Bakri.

Il faut donc désormais attendre les prochaines analyses qui auront lieu lundi. “S’il se révèle lundi que le taux a diminué, d’autres analyses seront effectuées mercredi pour confirmation. Dans la négative, elles n’auront lieu que le lundi suivant.”

Marie Christine MALSOUTE

Marie Christine MALSOUTE

Mot clé

Laisser un commentaire