L'actualité en continu du pays de Brive


Au grand carrefour des études

Johan, en 1ère année Sup de pub à Bordeaux, vante sa formation aux visiteurs du 22e forum du futur étudiant

“C’est une bonne école, on est 200, tu vois, tout le monde se connait”, détaille Johan, 18 ans, à peine plus âgé que ses interlocutrices en terminale à Tulle. Originaire de Brive, cet étudiant en 1ère année en Sup de pub à Bordeaux est venu défendre les couleurs de sa formation, en t-shirt orange criant. Et il a du succès. Du bagout aussi. Et qui mieux qu’un jeune dans la place peut donner les bons arguments à d’autres en quête d’infos concrètes? Les profs aussi font bonne figure à ce 22e forum du futur étudiant qui se tient jusqu’à demain 12h30 aux Trois provinces. Près de 150 formations vous y attendent. L’entrée est libre.

Il y a foule depuis l’ouverture. Venus par cars entiers, les lycéens se déversent dans les travées, le nez en l’air pour mieux se repérer. Il y a ceux qui affichent un regard fureteur à la recherche de l’aspiration déjà identifiée et les autres qui butinent les stands au gré de leur curiosité. A la recherche d'une formation post bac“On découvre des écoles qu’on ne connaissait pas, d’autres auxquelles on avait pas penser”, reconnaît une bande de copains indécis avant de filer se renseigner un peu plus loin.

Venues du lycée d’Arsonval, Flora, Manon, Charlène et Pauline font groupe pour leur recherche. Dans leur sac respectif, déjà une petite moisson de dépliants. “On est en L et en ES et on est tenté par le commerce ou le droit, mais ça reste encore vague. On voudrait plutôt une grande école dans une grande ville, pour avoir plus de chances dans les débouchés et tous les à-côtés de la vie étudiante.”

le robot Nao qu'étudie le lycée Turgot de LimogesNul n’est prophète en son pays, dit-on. Il n’empêche, les formations locales sont aussi là pour démontrer qu’il n’est point forcément besoin de s’expatrier trop loin pour trouver des filières innovantes. Pour preuve le lycée Turgot à Limoges venu avec une petite merveille du genre: le robot Nao d’environ 58 centimètres et que doivent lui jalouser quelques écoles. “C’est le premier robot humanoïde autonome, conçu par une société française et nous pouvons étudier ses fonctionnalités et son développement”, explique Luc Boutin, professeur que l’on confondrait facilement avec un étudiant. “C’est un prototype pour un robot de grande taille, le projet Romeo. Regardez, ce qui est innovant c’est qu’il se sert de ses mains pour se relever, comme un humain”, commente le prof’ toujours émerveillé. “Bien sûr, on ne remplacera jamais l’homme. La machine ne  fait que ce pour quoi on l’a programmée. On étudie des développements pour des interventions en zone dangereuse, prise de notesl’aide à la personne, l’autisme…” Le robot en démonstration de taï-chi attire spontanément les regards. “Ça plait aux élèves, c’est sûr. Ça leur montre qu’il y a des côtés sympas et innovants dans les sciences et les motivera à faire un métier d’ingénieur”, sourit l’enseignant.

Le forum du futur étudiant organisé par des étudiants en GEA à Brive pour le compte du CIO, se poursuit ce vendredi jusqu’à 17h et demain samedi de 9h à 12h30. Il permet ainsi aux élèves de construire leur projet d’orientation et aide chacun à pouvoir trouver sa voie, “une décision essentielle qui formate l’avenir”, a rappelé le député-maire en visite sur les stands. Quelque 2.500 lycéens sont attendus sur les lieux. “Ce forum ouvre une semaine consacrée aux formations post-bac”, a informé l’inspecteur d’académie. Forums, journées portes ouvertes et conférences vont se succéder dans le rectorat de Limoges, comme du 2 au 4 décembre, avec le forum de l’étudiant au Zénith de Limoges. A noter également les Journées portes ouvertes de l’IUT du Limousin les 28 et 29 janvier prochains.

Plus d’infos sur les site Onisep Limousin et acédémie de Limoges.

Sur le même sujet vous pouvez lire notre précédent article: Ils vous attendent au forum du futur étudiant.

la loi de la gravitation

vue générale

mosaique

Marie Christine MALSOUTE

Marie Christine MALSOUTE

Laisser un commentaire