L'actualité en continu du pays de Brive


Après-midi crêpes au service pédiatrie de l'hôpital

atelier crêpe au service de pédiatrie

“D’habitude, ça sent les médicaments. Aujourd’hui, ça sent bon les crêpes”, glisse une dame en arpentant le long couloir du 11e étage du centre hospitalier de Brive. Son odorat ne la trompe pas. Des chefs cuisiniers de l’association Les tables gaillardes ont proposé cet après-midi aux enfants de participer à un atelier crêpes.

Alizée, 4 ans et demi, est un petit peu impressionnée quand un des chefs cuisiniers des tables gaillardes (on vous en a déjà parlé ici et ici) se penche vers elle pour l’exhorter à remuer les ingrédients réunis dans le gros saladier. “Elle a l’habitude de faire les crêpes mais à la maison, pas à l’hôpital”, explique Fanny, sa maman.

Pour Alizée, c’est une première. Pour l’hôpital aussi. “On a déjà fait des ateliers pâtisserie mais des crêpes jamais”, détaille Josiane Santero, éducatrice pour jeunes enfants. Ce n’est pas une mince affaire pour les chefs cuisiniers de l’association locale Les tables gaillardes, un petit peu à l’étroit dans la pièce et peu accoutumés à respecter certaines règles d’hygiène propres à l’établissement.

Mais pour les enfants, ils s’accommodent des conditions de bon cœur. C’est même eux qui sont venus proposer cet atelier à l’hôpital. “Entre la Chandeleur et Carnaval, on a trouvé que c’était d’actualité de faire des crêpes. Puis on a pensé que ça plairait aux enfants. C’est pour les faire profiter de notre passion qu’est la cuisine qu’on a décidé de mettre en œuvre ce projet”, a expliqué Olivier Maurin, de La Toupine.

Et ça marche. D’abord sur la réserve, les enfants s’avancent, remuent la pâte avec en train, s’emparent de la louche pour déposer la pâte fluide dans la poêle et la regardent dorer avec envie. “C’est bien pour les enfants. Ça leur permet d’oublier un temps la maladie”, reconnaît la maman d’Alizée. “Je pense qu’elle va même narguer son grand frère en rentrant à la maison en lui disant qu’elle a mangé des crêpes. Ça lui fera un bon souvenir ici.”

C’est bien là l’enjeu porté par Apicemh, l’association pour l’initiation culturelle des enfants en milieu hospitalier qui continue de développer son éventail d’ateliers ponctuels et réguliers à destination des enfants hospitalisés.

Sur Les tables gaillardes, vous pouvez consulter nos précédents articles :

Alizée et Fanny sa maman

Alizée

 

Jennifer BRESSAN

Jennifer BRESSAN

Laisser un commentaire