L'actualité en continu du pays de Brive


Aperibrive vous livre !

Alexis Julien, 32 ans, originaire de Sarlat, s’est installé à Brive où il a créé sa société, Aperibrive*, qui propose de vous livrer chez vous votre apéritif. « Un ami à Sarlat avait monté la même chose. J’ai travaillé avec lui et j’ai décidé de monter ma propre boîte. J’ai choisi Brive car il n’ y avait pas ce service », raconte Alexis. « La période actuelle a été assez propice pour se lancer. C’était maintenant ou jamais. Je suis content de l’avoir fait », explique le jeune chef d’entreprise.

« Même si la moyenne d’âge est assez basse, je dirais 25 ans, j’ai une clientèle assez variée. De tous les âges, de toutes les origines sociales. J’ai un petit couple de personnes retraitées qui me commande assez souvent une petite bouteille. J’ai parfois des suggestions de clients ou des demandes particulières sur une boisson très précise. »

Apéro ne veut pas dire forcément alcool. « Je livre des sodas, des boissons sans alcool, des bonbons, de quoi grignoter… », assure Alexis.

Alexis a dû passer un permis de vente spécial pour pouvoir exercer son métier (le Permis de vente de boissons alcooliques la nuit). « Je suis allé à Toulouse. On nous forme sur la législation, les précautions à prendre particulièrement à l’égard des mineurs, des personnes déjà en situation d’ébriété. Il m’est arrivé de refuser de livrer. L’idée c’est aussi d’éviter aux gens qui sont en soirée de reprendre leur voiture pour aller chercher de l’alcool », souligne le jeune homme. « Une fois que le couvre-feu sera levé », précise Alexis.

* L’abus d’alcool est dangereux pour la santé. La vente d’alcool aux mineurs est strictement interdite.

 

 

Plus de renseignements sur le Facebook de l’entreprise.

Julien Allain, Photos : Diarmid COURREGES

Julien Allain, Photos : Diarmid COURREGES

Laisser un commentaire

quinze − neuf =